Plein écran
© AFP

Vacances annulées pour les clients de Thomas Cook Belgique

Mise à jourLes clients de Thomas Cook Belgique ne pourront pas partir en voyage mardi, a regretté lundi soir la branche dans la foulée de la faillite soudaine du voyagiste britannique. Plus tôt dans la soirée, Brussels Airlines avait annoncé l’annulation de deux vols aller-retour vers la Tunisie prévus mardi. Le tour-opérateur précise mardi que les clients ayant acheté des voyages via Thomas Cook ou Neckermann pour d’autres produits (comme ceux du Club Med) pouvaient, eux, bien prendre le départ.

  1. Les syndicats de Thomas Cook Belgique pessimistes: “Il y a 1% de chance qu'une solution soit trouvée”

    Les syndicats de Thomas Cook Belgique pessimis­tes: “Il y a 1% de chance qu'une solution soit trouvée”

    "Cela ne s'annonce pas bien", a confié lundi après-midi Katrien Degryse, représentante du Setca, à l'issue d'une réunion générale entre direction et syndicats de Thomas Cook Belgique. "La direction a dit qu'il y avait 1% de chance qu'une solution se dégage des négociations. Cela ressemblait à un discours d'adieu." La situation est dès lors très mal embarquée, déplorent les syndicats.
  2. Des patients souffrent de troubles neurologiques après le Covid-19: “Je pose la même question deux fois en une minute”

    Des patients souffrent de troubles neurologi­ques après le Covid-19: “Je pose la même question deux fois en une minute”

    De plus en plus de personnes qui ont été infectées par le Covid-19 il y a quelques mois ont encore des problèmes neurologiques aujourd’hui. Elles souffrent entre autres d’amnésies ou de troubles moteurs. Les médecins et les chercheurs ne savent toujours pas exactement quel est l’effet du virus sur le cerveau, et craignent que de plus en plus de cas apparaissent.
  3. “On aurait pu faire mieux”, admet Yves Van Laethem

    “On aurait pu faire mieux”, admet Yves Van Laethem

    "On aurait pu faire mieux si on avait eu un plan pandémie mis à jour, si on avait été mieux préparés. Mais dans la vie réelle, il faut aussi tenir compte du poids économique limité de la Belgique qui ne pouvait pas aller récupérer du matériel sur le tarmac des aéroports", a expliqué Yves Van Laethem, le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, lors de son audition, vendredi après-midi, en commission spéciale Covid du Parlement de Wallonie.