BELGA
Plein écran
© BELGA

Vaccination à la traîne, la faute au gouvernement bruxellois?

Les assouplissements sur pause, les critiques sur play. L'annonce de Rudi Vervoort de postposer les allègements sanitaires en raison d’un taux de vaccination trop peu élevé a renforcé les reproches et griefs envers le gouvernement bruxellois, pointé comme le mauvais élève au niveau national. À juste titre? Quelle est sa réelle part de responsabilité? La majorité régionale est-elle fragilisée et peut-elle être menacée à terme si le processus vaccinal ne montre pas de signes encourageants dans les prochaines semaines? Pascal Delwit, politologue à l’ULB considère les “critiques légitimes”, mais juge peu probable une chute du gouvernement. Entretien. 

  1. Près de 700 fonds d'investissement en Belgique: comment faire le meilleur choix?
    Guide-epargne.be

    Près de 700 fonds d'investis­se­ment en Belgique: comment faire le meilleur choix?

    Ceux qui investissent leur argent, pourraient bien obtenir un rendement considérable. Mais est-il vrai que les jeunes ont intérêt à investir dans un fonds d’investissement dynamique et que les personnes plus âgées ont intérêt à investir dans un fonds défensif? Quelles sont les différences entre ces fonds? Et comment devez-vous vous y prendre? Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique de quelles options vous disposez.
  2. À Uccle, le taux de vaccination atteint les 70%: “Qu’on nous laisse plus de libertés”

    À Uccle, le taux de vaccinati­on atteint les 70%: “Qu’on nous laisse plus de libertés”

    Ce n’est pas nouveau, il existe de fortes disparités par rapport à la couverture vaccinale à Bruxelles. Là où certaines communes du sud-est de la capitale (Woluwé-Saint-Pierre, Auderghem, Watermael-Boitsfort, Uccle) affichent des taux de vaccination de plus de 70%, les communes dites du “croissant pauvre” de Bruxelles n’atteignent même pas 60% (Molenbeek 49%, Saint-Josse 49%, Schaerbeek 55%, Saint-Gilles 58%).
  1. Comment Bruxelles compte rattraper son retard vaccinal

    Comment Bruxelles compte rattraper son retard vaccinal

    La Région bruxelloise s’est fixé l’objectif d’administrer 16.000 premières doses de vaccin contre le coronavirus par semaine dès la rentrée pour rattraper son retard par rapport aux autres Régions, ont annoncé mardi le ministre de la Santé, Alain Maron, et la responsable de la lutte contre le covid-19 pour la Commission communautaire commune (Cocom), Inge Neven. Elle favorisera une action plus décentralisée en visant les entreprises, les écoles, les collectivités et institutions de soins, certains lieux particuliers comme les lieux de cultes, clubs sportifs, les locaux de mouvement de jeunesse ainsi que la première ligne (médecins généralistes, maisons médicales, pharmacies).