Valentin Vermeesch.
Plein écran
Valentin Vermeesch. © DR

Valentin Vermeesch avait déjà été agressé par l'un de ses bourreaux

La cour d'assises de Liège a débuté l'audition jeudi matin de la juge d'instruction et des enquêteurs qui étaient en charge de l'enquête sur la disparition et l'assassinat de Valentin Vermeesch, tué dans la nuit du 26 au 27 mars 2017. Un enquêteur a mis en évidence que la victime avait déjà été agressée en février 2016, notamment par Alexandre Hart, l'un des accusés dans ce procès.

  1. Meurtre de Valentin: "Toute ma vie, je m'en voudrai"
    Video

    Meurtre de Valentin: "Toute ma vie, je m'en voudrai"

    "Je ne sais pas... Je ne saurais pas vous dire... Je n'ai pas vu... J'étais trop loin", l'interrogatoire de Belinda Donnay mercredi matin devant la cour d'assises de Liège n'a pas permis d'éclairer davantage les faits qui se sont produits dans la nuit du 26 au 27 mars 2017 à Huy. Valentin Vermeesch, 18 ans, avait été torturé puis jeté vivant dans la Meuse, les mains attachées. Son corps avait été découvert le 14 avril. Belinda dément avoir poussé Valentin dans l'eau. "Je n'ai pas sauté, je n'ai pas réagi. Et cela, toute ma vie je m'en voudrai", a déclaré l'accusée d'un ton monocorde.