Valérie et Éric sont très critiques vis-à-vis du bourgmestre de Pepinster, Philippe Godin, qu'ils disent n'avoir jamais vu à Gonffontaine depuis les inondations.
Plein écran
Valérie et Éric sont très critiques vis-à-vis du bourgmestre de Pepinster, Philippe Godin, qu'ils disent n'avoir jamais vu à Gonffontaine depuis les inondations. © Sarah Moran Garcia

Valérie et Éric sont en colère contre le bourgmestre de Pepinster: “Il n’est jamais venu à Goffontaine”

InondationsLe village de Goffontaine est-il l’un des grands oubliés des inondations à Pepinster? C’est en tout cas ce que pensent Valérie et Éric, deux habitants et bénévoles au centre de crise autogéré installé à l’entrée du hameau. Ils sont en colère contre le bourgmestre, Philippe Godin, qui, selon eux, ne serait jamais allé sur place pour constater les dégâts et rencontrer les nombreux sinistrés. Le principal intéressé leur répond.

  1. Bilan deux mois après les inondations: 2.000 maisons touchées à Trooz, “le travail à effectuer est encore énorme”

    Bilan deux mois après les inondati­ons: 2.000 maisons touchées à Trooz, “le travail à effectuer est encore énorme”

    Près de deux mois après les inondations, nous sommes retournés à Trooz, l’une des communes les plus touchées en juillet dernier. À Prayon, plus exactement, une section de la commune où se situe le quartier de la Fenderie, l’un des plus dévastés. Sur place, nous avons rencontré Fabien Beltran, le bourgmestre, qui nous parle de la gestion de la crise pendant et après la catastrophe. Nous avons aussi pu discuter avec des habitantes qui vivent à présent dans des maisons délabrées et humides et qui, chaque jour, travaillent à leur reconstruction.