Steven Van Gucht
Plein écran
Steven Van Gucht © Photo News

Van Gucht: “Deux pour cent des voyageurs revenant d'une zone rouge sont contaminés”

CoronavirusDeux pour cent des vacanciers revenus d'une zone rouge se sont avérés positifs au nouveau coronavirus, indique le virologue Steven Van Gucht dans une interview publiée dimanche dans De Zondag.

  1. “C’est un gouvernement de gauche”: un bourgmestre Open VLD va remettre sa carte de parti

    “C’est un gouverne­ment de gauche”: un bourgme­stre Open VLD va remettre sa carte de parti

    Accord gouvernemental bouclé et nomination d’Alexander De Croo comme Premier ministre, satisfaction générale dans les rangs de l’Open VLD? Non. Certains élus et partisans semblent mécontent du projet mis sur pied par les partenaires de la Vivaldi. Ward Vergote, bourgmestre de Moorslede, a partagé publiquement sa déception sur les réseaux sociaux et sa volonté de ne pas renouveler son adhésion au part libéral flamand.
  2. Le public de retour dans les salles de spectacle liégeoises: “Les gens ont besoin de culture”

    Le public de retour dans les salles de spectacle liégeoises: “Les gens ont besoin de culture”

    En Cité ardente, le public semble disposé à retourner dans des salles de spectacle. Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet, s'en est réjoui mardi à l'occasion de sa visite au sein des trois grandes institutions culturelles liégeoises que sont l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège (OPRL), le Théâtre de Liège et l'Opéra Royal de Wallonie (ORW).
  3. Le nouveau gouvernement mobilisera 3,3 milliards pour des politiques nouvelles

    Le nouveau gouverne­ment mobilisera 3,3 milliards pour des politiques nouvelles

    Le nouveau gouvernement fédéral mobilisera durant la prochaine législature 3,3 milliards d'euros pour des politiques nouvelles. Ce montant inclut 2,3 milliards pour des mesures sociales et 1 milliard pour la sécurité, la justice et la Défense. Il est en outre question d'1 milliard d'euros pour de nouveaux investissements pour l'informatisation des pouvoirs publics, notamment dans la justice et la sécurité, et pour les chemins de fer.
  1. Le propriétaire du pick-up arborant des symboles nazis réagit: “Je vote à droite mais je ne suis pas un néonazi”

    Le propriétai­re du pick-up arborant des symboles nazis réagit: “Je vote à droite mais je ne suis pas un néonazi”

    Vous l’avez peut-être lu sur notre site hier, un pick-up arborant des symboles nazis a été aperçu dans le cortège du Vlaams Belang qui se rendait à Bruxelles pour protester contre la future coalition Vivaldi. “Ce genre de personnage marginal n’est pas le bienvenu”, avait réagi Tom Van Grieken, leader du parti d’extrême droite flamand. Le propriétaire du véhicule se nomme Emmanuel Maris, un sympathisant d’extrême droite limbourgeois. “Je vote à droite mais je ne suis pas un néonazi”, se défend-il.
  2. Des visiteurs furieux après le fiasco de l’exposition “Human Bodies” au Palais des Congrès

    Des visiteurs furieux après le fiasco de l’exposition “Human Bodies” au Palais des Congrès

    Le week-end des 26 et 27 septembre se tenait, au Palais des Congrès de Liège, la “Human Bodies Exhibition”. Cette exposition montrant des corps plastinés, c’est-à-dire conservés en remplaçant les différents liquides des tissus biologiques par du silicone, s’était déjà installée dans divers endroits du pays. Mais jamais, ou rarement, elle n’avait reçu autant de critiques de la part des visiteurs.