Marc Van Ranst et Erika Vlieghe.
Plein écran
Marc Van Ranst et Erika Vlieghe. © Photo News/Belga

Van Ranst et Vlieghe renoncent à leur compensation financière et s’en prennent à Bouchez

Marc Van Ranst et Erika Vlieghe, tous deux membres du GEMS, présidé d’ailleurs par cette dernière, ont annoncé qu’ils renonceront à leur future compensation financière promise par le gouvernement. Les deux experts visent en particulier Georges-Louis Bouchez, avec lequel le virologue a eu récemment un échange tendu sur la question.

  1. Bouchez tacle Van Ranst: “Vous militez chaque jour dans les journaux”

    Bouchez tacle Van Ranst: “Vous militez chaque jour dans les journaux”

    Marc Van Ranst est dans le viseur de Georges-Louis Bouchez. Le président du MR pense que les virologues devraient moins communiquer et que les “experts rémunérés” devraient se conformer davantage aux décisions politiques. “Vous militez chaque jour dans les journaux”, a-t-il lancé à Van Ranst. “Nous, les experts, tournons en rond depuis un an et n’avons pas encore reçu un seul euro. Les universitaires ne sont pas des consultants qui se taisent quand ils sont payés”, a réagi l’expert.
  2. Tensions entre experts et politiques: “Challenger les scientifiques, c’est risqué”

    Tensions entre experts et politiques: “Challenger les scientifi­ques, c’est risqué”

    Crispation. De plus en plus palpables au fil de la crise sanitaire, les tensions entre certains experts scientifiques et personnalités politiques se sont cristallisées davantage ces derniers jours. Symboles de ce duel mené sur les réseaux sociaux et dans les médias, Georges-Louis Bouchez et Marc Van Ranst. “Il y a une volonté de maintenir une certaine médiatisation de leurs actions”, avance Pascal Delwit, politologue à l’ULB. “Mais pour les politiques, s’en prendre aux scientifiques n’est pas sans risque. Ils peuvent rapidement être rattrapés par l’évolution de la pandémie et être contredits par les faits.”
  1. Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents
    Guide-epargne.be

    Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents

    Les prix des habitations continuent d’augmenter. Ainsi, les jeunes éprouvent plus de difficultés à acquérir leur propre bien immobilier. Par conséquent, ils quittent le nid parental plus tard. Toutefois, ces quelques années supplémentaires dans le nid parental leur permettront souvent de concrétiser plus facilement leur rêve immobilier. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.
  2. Marc Van Ranst assure qu’“il n’y a pas de perspective pour les coiffeurs”, Georges-Louis Bouchez lui répond

    Marc Van Ranst assure qu’“il n’y a pas de perspecti­ve pour les coiffeurs”, Georges-Louis Bouchez lui répond

    Le comité de concertation a émis l’hypothèse vendredi dernier d’une réouverture des professions de contact, dont les coiffeurs, le 13 février prochain après une évaluation qui sera réalisée une semaine plus tôt. Selon Marc Van Ranst, l’espoir sera déçu. Le virologue est formel: “Il n’y a pas de perspective pour le moment”. Une sortie qui n'a pas du tout plu au président du MR, Georges-Louis Bouchez.
  3. Les comptes à vue de BNP Paribas Fortis et bpost banque deviennent plus chers: les banques suivantes sont plus avantageuses pour vous
    Guide-epargne.be

    Les comptes à vue de BNP Paribas Fortis et bpost banque deviennent plus chers: les banques suivantes sont plus avantageu­ses pour vous

    À partir du Nouvel An 2022, les comptes à vue de BNP Paribas Fortis et de bpost banque seront plus chers. Il est frappant de constater que non seulement les prix des transactions bancaires hors ligne augmenteront, mais également les frais standard pour chaque titulaire de compte. Y a-t-il encore des banques qui vous accordent un compte à vue gratuit? Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit un aperçu.