La police locale de Boortmeerbeek-Haacht-Keerbergen (Brabant flamand) a dressé un procès-verbal à l'encontre de Michel Baert, un échevin de Boortmeerbeek et à l'encontre de deux membres de la Fédération nationale des combattants de Belgique (FNC) pour avoir déposé des fleurs devant un monument érigé en l'honneur de résistants.
Plein écran
La police locale de Boortmeerbeek-Haacht-Keerbergen (Brabant flamand) a dressé un procès-verbal à l'encontre de Michel Baert, un échevin de Boortmeerbeek et à l'encontre de deux membres de la Fédération nationale des combattants de Belgique (FNC) pour avoir déposé des fleurs devant un monument érigé en l'honneur de résistants. © Baert

Verbalisés pour avoir rendu hommage à des résistants

La police locale de Boortmeerbeek-Haacht-Keerbergen (Brabant flamand) a dressé un procès-verbal à l'encontre de Michel Baert, un échevin de Boortmeerbeek et à l'encontre de deux membres de la Fédération nationale des combattants de Belgique (FNC) pour avoir déposé des fleurs devant un monument érigé en l'honneur de résistants.

  1. L’ancien bourgmestre ff de  Frasnes-lez-Anvaing Jacques Dupire innocenté, trois ans après les faits

    L’ancien bourgme­stre ff de Fras­nes-lez-An­vaing Jacques Dupire innocenté, trois ans après les faits

    La Chambre du conseil a prononcé, le 6 septembre dernier, un non-lieu à l'égard de Jacques Dupire et définitivement fermé le dossier judiciaire initié par le Collège communal de Frasnes-lez-Anvaing entre décembre 2018 et janvier 2019, a annoncé jeudi matin le principal intéressé. Accusé à tort de faux en écritures au lendemain de son très bon score aux élections communales, Jacques Dupire s'est félicité de cette décision de justice.