La police locale de Boortmeerbeek-Haacht-Keerbergen (Brabant flamand) a dressé un procès-verbal à l'encontre de Michel Baert, un échevin de Boortmeerbeek et à l'encontre de deux membres de la Fédération nationale des combattants de Belgique (FNC) pour avoir déposé des fleurs devant un monument érigé en l'honneur de résistants.
Plein écran
La police locale de Boortmeerbeek-Haacht-Keerbergen (Brabant flamand) a dressé un procès-verbal à l'encontre de Michel Baert, un échevin de Boortmeerbeek et à l'encontre de deux membres de la Fédération nationale des combattants de Belgique (FNC) pour avoir déposé des fleurs devant un monument érigé en l'honneur de résistants. © Baert

Verbalisés pour avoir rendu hommage à des résistants

La police locale de Boortmeerbeek-Haacht-Keerbergen (Brabant flamand) a dressé un procès-verbal à l'encontre de Michel Baert, un échevin de Boortmeerbeek et à l'encontre de deux membres de la Fédération nationale des combattants de Belgique (FNC) pour avoir déposé des fleurs devant un monument érigé en l'honneur de résistants.