Le secteur Horeca espère pouvoir ouvrir ses terrasses jusqu'au moins 22 heures.
Plein écran
Le secteur Horeca espère pouvoir ouvrir ses terrasses jusqu'au moins 22 heures. © Photo News

Vers une fermeture de l’Horeca à 20 heures?

Les premières informations commencent à fuiter sur les différents protocoles qui seront mis en place pour encadrer la réouverture, potentielle, de l’Horeca le 8 mai. Selon nos confrères de la DH, on se dirigerait pour l’instant vers une fermeture des terrasses à 20 heures. Cependant, les fédérations du secteur font le forcing pour la repousser au moins à 22 heures. 

  1. Atteindrons-nous les objectifs fixés par le gouvernement pour assouplir?

    Atteind­rons-nous les objectifs fixés par le gouverne­ment pour assouplir?

    C'est la question que tout le monde se pose après les annonces du Comité de concertation: parviendra-t-on à réduire de moitié le nombre de patients en soins intensifs d’ici six semaines? C'est pourtant la condition sine qua non des autorités pour activer au début du mois de juin le fameux plan intérieur pour l’Horeca, le sport et la culture. Si aucun seuil (hospitalier) n’a toutefois été fixé pour ouvrir les terrasses et supprimer le couvre-feu le 8 mai, ces assouplissements ne sont pour autant pas gravés dans le marbre et ils seront remis à plus tard si la situation dans les unités de soins intensifs ne s’améliore pas d’ici là.
  2. Des dégâts à cause de feux d'artifice ou d'actes de vandalisme pendant les fêtes : que faire ? Et quand êtes-vous assuré ?
    Independer

    Des dégâts à cause de feux d'artifice ou d'actes de vandalisme pendant les fêtes : que faire ? Et quand êtes-vous assuré ?

    Pendant les fêtes de fin d’année, vous avez plus de chances de subir des dégâts causés par des nuisances, petites ou importantes. Que faire si votre voiture garée est endommagée par des vandales ? Et êtes-vous assuré si une fusée de feu d’artifice atterrit sur votre toit ? Independer.be vous conseille par rapport aux 3 situations les plus courantes.
  3. Courtrai interdit les nouveaux bars d'été “pour protéger les établissements horeca durement touchés”

    Courtrai interdit les nouveaux bars d'été “pour protéger les établisse­ments horeca durement touchés”

    Les projets de nouveaux bars d’été temporaires à Courtrai devront attendre jusqu’en 2022. En effet, cette année, la commune a introduit une interdiction d'ouverture de nouvelles structures éphémères pour soutenir les établissements horeca permanents durement touchés par la crise sanitaire. “Nous voulons donner des chances supplémentaires à l’horeca permanent”, confie l’échevin de l’économie Arne Vandendriessche à Het Laatste Nieuws.