Illustration.
Plein écran
Illustration. © Photo News

Verviers dispose désormais de logements d’urgence pour les jeunes personnes LGBTQIA+

Mois des fiertésDepuis le 1er juin, un premier appartement d’urgence est disponible pour les jeunes personnes  LGBTQIA+ en situation de sans-abrisme, de rupture familiale ou sociale liée à l’homophobie et la transphobie. Le 1er juillet prochain, un second appartement sera également mis à leur disposition.

  1. Un camp de jeunesse à Plombières interrompu à cause du Covid: 73 participants positifs

    Un camp de jeunesse à Plombières interrompu à cause du Covid: 73 partici­pants positifs

    En raison d’un nombre important de cas positifs au Covid-19, des jeunes du Brabant flamand ont dû interrompre leur camp de vacances organisé à Plombières (province de Liège) par le mouvement de jeunesse flamand Chiro. Parmi les 106 participants, 73 se sont révélés être contaminés par le coronavirus, a confirmé le bourgmestre de la ville de Montaigu-Zichem (Brabant flamand), Manu Claes (CD&V), vendredi.
  2. Le geste solidaire de plusieurs sociétés pour venir en aide aux victimes des inondations

    Le geste solidaire de plusieurs sociétés pour venir en aide aux victimes des inondati­ons

    Suite aux inondations, les Belges se mobilisent pour venir en aide aux personnes sinistrées. Des gestes qui ne rendront pas forcément leur proche ou leur maison aux personnes qui ont tout perdu dans cette catastrophe, mais qui on le mérite d’exister. De nombreux citoyens donnent un coup de main aux personnes sinistrées sur place ou encore font don de meubles, d’électroménagers et de toutes sortes de choses dont ils ne se servent plus. Et ils ne sont pas les seuls à vouloir aider leur prochain.
  3. Sasha est “Ton Pote Trans” et il t’explique tout ce qu'il y a à savoir sur les questions LGBTQI+

    Sasha est “Ton Pote Trans” et il t’explique tout ce qu'il y a à savoir sur les questions LGBTQI+

    La question de l’identité de genre et des problématiques LGBTQI+ est de plus en plus prégnante. Les voix s’élèvent, se libèrent, et les médias abordent davantage ces sujets au quotidien. Toutefois, qui de mieux placé pour en parler que les premières personnes concernées, c’est-à-dire les femmes et les hommes trans ou encore les personnes non-binaires? Sasha est un garçon transgenre, avec sa chaîne YouTube et sa page Facebook “Ton Pote Trans”, il veut sensibiliser et éduquer la population aux questions de genre.
  4. Des communes namuroises inventorient les dégâts en vue d'une reconnaissance de calamité

    Des communes namuroises invento­rient les dégâts en vue d'une reconnais­san­ce de calamité

    Gembloux, Couvin, Fosses-la-ville, Fernelmont, Jemeppe-sur-Sambre et Namur dressent, avec l'apport de leurs citoyens impactés, un inventaire des habitations et rues sinistrées afin d'introduire une demande de reconnaissance des intempéries des 15 et 16 juillet comme calamités naturelles publiques. Cette démarche des communes auprès de la Région pourrait par la suite ouvrir la possibilité pour les citoyens de solliciter une indemnisation auprès du Service Régional des Calamités.
  1. Vandenbroucke chargé de trouver une solution pour les quotas Inami

    Vandenbrou­c­ke chargé de trouver une solution pour les quotas Inami

    Le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, a reçu vendredi la mission de mettre au point un système de responsabilisation des Communautés française et flamande, en concertation avec elle, afin qu’elles respectent les quotas de numéros Inami pour les médecins. Si la concertation n’aboutit pas d’ici la fin janvier 2022, les quotas seront maintenus à l’échelon fédéral et soumis aux règles fédérales, a-t-il expliqué dans un communiqué. D’ici la fin décembre de cette année, un organe de planification interfédéral doit également voir le jour.
  2. Afflux de sans-papiers à Bruxelles: “Cela fait 13 ans que je suis en Belgique”

    Afflux de sans-pa­piers à Bruxelles: “Cela fait 13 ans que je suis en Belgique”

    Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées vendredi, à compter de 06h00, devant l’espace aménagé en “zone neutre” rue Melsens à Bruxelles, à proximité de l’église du Béguinage, l’un des trois sites où a pris place la grève de la faim des sans-papiers, a indiqué la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de Keere. Vu l’affluence, l’espace a été fermé aux non grévistes et le restera à l’avenir.