Victoire pour le personnel soignant: les deux arrêtés à l’origine du mouvement de colère ont été supprimés

Mise à jourLe "superkern" de samedi, organisé en présence des principaux ministres fédéraux et représentants des dix partis favorables aux pouvoirs spéciaux du gouvernement Wilmès, a entériné comme attendu le "retrait" des deux arrêtés royaux qui avaient entraîné une levée de boucliers dans le secteur des soins de santé. Deux nouveaux arrêtés royaux seront publiés pour annuler l'effet des précédents, apprend-on en milieu de journée.