Le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne.
Plein écran
Le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne. © BELGA

Vincent Van Quickenborne “confiant” face à la citation en référé le concernant

Le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne entrevoit de manière sereine la citation à comparaître que trois prévenus dans des grands dossiers de stupéfiants lui ont adressée. "Je peux comprendre que certains suspects commencent à s'inquiéter. La lutte contre la mafia de la drogue s'intensifie. Ils se sentent acculés, à juste titre", a-t-il déclaré vendredi en marge de l'inauguration de la prison de Haren (nord de Bruxelles).

  1. Vous ne voulez rien manquer des Diables rouges à la Coupe du monde ? Ces abonnements de données vous permettront de tout regarder en streaming sans problèmes
    Montelco

    Vous ne voulez rien manquer des Diables rouges à la Coupe du monde ? Ces abonne­ments de données vous permet­tront de tout regarder en streaming sans problèmes

    La Coupe du monde au Qatar approche. Les fans de foot ne veulent évidemment rien manquer de cette grand-messe. Comme la Coupe du monde ne se déroule pas en été cette année et que de nombreux matchs commencent à l’heure de pointe du soir, vous ne pourrez pas toujours les regarder chez vous à la télé. Une solution : regarder les matchs en streaming sur votre trajet du retour du boulot ou pendant une pause. Le tout est évidemment de ne pas tomber à court de données mobiles. MonTelco.be vous donne quelques conseils.
  2. Van Quickenborne: “Le crime organisé, tout comme le terrorisme et l'extrémisme, forme une menace pour notre État de droit”

    Van Quickenbor­ne: “Le crime organisé, tout comme le terrorisme et l'extrémis­me, forme une menace pour notre État de droit”

    Le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, a demandé à la Sûreté de l'État de s'intéresser à la criminalité organisée, a-t-il expliqué jeudi en séance plénière de la Chambre en réponse aux questions de plusieurs députés. "Le crime organisé, tout comme le terrorisme et l'extrémisme, forme une menace pour notre État de droit", a-t-il expliqué.