DR
Plein écran
© DR

Vincent Van Quickenborne depuis sa safe house: “Nous sommes entrés dans l’ère du narcoterrorisme”

“Il est naïf de la part de ces criminels de penser qu’ils vont nous faire tomber avec des menaces. La Belgique ne deviendra jamais un narco-État. Nous n’abandonnerons jamais le combat.” Depuis sa safehouse, le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open Vld) continue à défendre sa politique. Malgré cela, ce dernier se rend compte qu’il ne pourra plus avoir une vie normale: “Tant que je serai ministre, je ne pourrai peut-être même plus aller seul à la boulangerie”, explique-t-il à nos confrères d’Het Laatste Nieuws.

  1. Menaces envers Vincent Van Quickenborne: les quatre suspects néerlandais refusent leur remise à la Belgique
    Mise à jour

    Menaces envers Vincent Van Quickenbor­ne: les quatre suspects néer­landais refusent leur remise à la Belgique

    Les quatre suspects néerlandais interpellés dans le cadre de l’enquête sur les menaces pesant sur le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, restent détenus, a tranché lundi le procureur du Roi d’Amsterdam. Ils ont par contre tous les quatre refusé la procédure accélérée de remise à la Belgique. Le tribunal d’Amsterdam devra donc se prononcer dans les 60 jours sur une remise éventuelle.
  1. Surfer en Belgique : quelle est la vitesse de notre internet ? Et où nous situons-nous par rapport à nos pays voisins ?
    Montelco

    Surfer en Belgique : quelle est la vitesse de notre internet ? Et où nous situons-nous par rapport à nos pays voisins ?

    Sauf en cas de problème, la vitesse de l’internet est assez rapide en Belgique. C’est en tout cas le sentiment général. Mais est-ce vraiment le cas ? Avons-nous vraiment de bonnes vitesses internet en Belgique ? Où nous situons-nous par rapport à nos pays voisins ? Et où trouver l’abonnement internet avec la vitesse de téléchargement la plus élevée ? MonTelco.be a mené l’enquête.
  2. Van Quickenborne s’exprime depuis un lieu sécurisé: “On a voulu me kidnapper, mais cela a échoué grâce à l’efficacité de nos services de sécurité”

    Van Quickenbor­ne s’exprime depuis un lieu sécurisé: “On a voulu me kidnapper, mais cela a échoué grâce à l’efficacité de nos services de sécurité”

    De récentes menaces envers le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, sont actuellement prises très au sérieux et une enquête est en cours. Pour garantir sa sécurité, le politique a été transporté dans un “lieu sécurisé, non divulgué”, où il réside actuellement avec sa famille. Ce samedi soir, Van Quickenborne s’est exprimé depuis sa planque, racontant avoir vécu 48 heures particulièrement difficiles. Il a également tenu à remercier les services de sécurité belges pour leur efficacité: “On a voulu me kidnapper, mais grâce à eux, je suis toujours là.”