La maison où le pédophile Marc Dutroux avait séquestré Julie et Mélissa.
Plein écran
La maison où le pédophile Marc Dutroux avait séquestré Julie et Mélissa. © Photo News

Voici ce que va devenir l’ex-maison de Marc Dutroux à Charleroi: “Entre ciel et terre”

Mise à jourL’ancienne maison de Marc Dutroux à Marcinelle (Charleroi) trône toujours peu fièrement derrière la gare de Charleroi-Sud. C’est là-bas que sont décédées Julie et Melissa. C’est aussi là-bas que Sabine Dardenne et Laetitia Delhez ont été libérées en 1996. Le bâtiment avait été acquis par la Ville de Charleroi au bout d’une longue procédure judiciaire pour une somme avoisinant les 23.000 euros. Mais mis à part une fresque d’un enfant avec un cerf-volant dessinée par les enfants des écoles environnantes, il était à l’abandon depuis de trop nombreuses années.

  1. La maison de Marc Dutroux à Marcinelle filmée de l’intérieur: “J’étais en stress”
    Interview

    La maison de Marc Dutroux à Marcinelle filmée de l’intérieur: “J’étais en stress”

    La maison de Marc Dutroux à Marcinelle est tristement célèbre pour avoir emprisonné les enfants Julie, Mélissa, Ann, Eefje, Sabine et Laetitia. Les quatre premières ont péri. Les deux autres ont survécu, mais en garderont des séquelles à vie. Deux vloggers ont décidé de visiter la “maison de l’horreur”, sans autorisation évidemment. Ils nous expliquent leur démarche.