Voici comment a évolué le coronavirus en Belgique depuis le 1er octobre

Le nombre de nouvelles contaminations au coronavirus continue de diminuer dans toutes les régions, après le pic important d’il y a quelques semaines. L’animation ci-dessous montre la propagation du coronavirus par commune belge entre le 1er octobre et le 27 novembre. Si le pic de la seconde vague de l’épidémie est derrière nous, cela ne signifie pas pour autant que nous en sommes quittes: la grande majorité des communes sont encore teintées de rouge foncé.

  1. Des maisons de repos vaccinent secrètement les familles des résidents
    mise à jour

    Des maisons de repos vaccinent secrète­ment les familles des résidents

    Dans certaines maisons de repos, des doses non utilisées du vaccin Pfizer/BioNTech sont administrées “secrètement” aux familles des résidents et des membres du personnel, écrit dans son édition de samedi le quotidien Het Nieuwsblad, en citant Margot Cloet de la coupole néerlandophone Zorgnet-Icuro. En Wallonie, un tel constat n’a pour l’instant été rapporté nulle part, a indiqué l’Agence wallonne pour une Vie de Qualité (AViQ). À Bruxelles non plus.
  2. Theo Francken nie avoir trompé la Chambre sur l’affaire Kucam: “J’ai toujours agi en bonne conscience”

    Theo Francken nie avoir trompé la Chambre sur l’affaire Kucam: “J’ai toujours agi en bonne conscience”

    “Il a ignoré les courriers de menace et les conseils concrets des ex-membres fiables du parti. Il avait connaissance des montants de caution demandés par Kucam et n’a pas été honnête dans sa déclaration au Parlement. Les interrogatoires de police et les écoutes téléphoniques révèlent le véritable rôle de Theo Francken (N-VA) et de son cabinet dans la fraude aux visas humanitaires", écrit De Standaard. Francken admet qu’il a une responsabilité politique, mais nie fermement avoir trompé le Parlement. “J’ai toujours agi avec honneur et conscience”, a-t-il souligné dans une interview sur Radio 1.
  1. Face aux variants, le gouvernement pourrait “rendre plus difficile les voyages à l’étranger”

    Face aux variants, le gouverne­ment pourrait “rendre plus difficile les voyages à l’étranger”

    Le comité ministériel restreint examinera lundi les mesures concrètes à prendre pour maintenir autant que possible les variantes étrangères du coronavirus en dehors des frontières, a affirmé dimanche le Vice-premier ministre et ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke (sp.a) au cours du Journal Télévisé de la chaîne de télévision commerciale VTM. Selon le ministre, une interdiction des voyages non essentiels n’est pas à l’ordre du jour, mais il n’est pas exclu que le gouvernement “aille plus loin en décourageant et en rendant les voyages à l’étranger plus difficiles”.
  2. Les gouvernements examinent le dernier conseil du GEMS: “Interdire les voyages non essentiels ou mettre en quarantaine chaque voyageur”

    Les gouverne­ments examinent le dernier conseil du GEMS: “Interdire les voyages non essentiels ou mettre en quarantai­ne chaque voyageur”

    Les gouvernements examinent aujourd’hui les dernières recommandations du GEMS (Groupe d’Experts de stratégie de crise pour la Covid-19). Les experts conseillent soit d’interdire les voyages non essentiels, soit - si cela n’est pas possible - de tester et de mettre en quarantaine chaque voyageur, quelle que soit la durée de son voyage. Il est possible que la décision finale soit un compromis entre les deux.
  1. Sylvester Stallone croque un cœur humain
    Play

    Sylvester Stallone croque un cœur humain

    17 janvier
  2. Une incroyable avalanche filmée au Népal
    Play

    Une incroyable avalanche filmée au Népal

    17 janvier