Le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS).
Plein écran
Le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS). © BELGA

Voo bradé lors de sa cession: le ministre Dermagne n’est “pas surpris”

Que Voo ait été bradée lors de sa cession, par sa maison-mère Nethys, au fonds américain Providence ne constitue pas une surprise pour le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS). "C'est en partie ce qui a justifié ma décision de casser les ventes au début du mois d'octobre", a-t-il rappelé mercredi, en séance plénière du Parlement de Wallonie, interrogé sur ces nouvelles révélations par les députés Germain Mugemangango (PTB) et Olivier Bierin (Ecolo).

  1. “Une gifle”, “où est la logique?”: la colère des médecins généralistes envers Frank Vandenbroucke

    “Une gifle”, “où est la logique?”: la colère des médecins généralis­tes envers Frank Vandenbrou­c­ke

    Un avant-projet de loi porté par le ministre de la Santé autorise les pharmaciens à prescrire et à administrer le vaccin contre le Covid-19. En cas de choc anaphylactique, ils peuvent également traiter le patient avec de l’adrénaline. Une initiative condamnée par l’Absym (Association belge des syndicats médicaux) qui assimile cette autorisation à une “gifle” pour les médecins généralistes.