REUTERS
Plein écran
© REUTERS

Voyages, événements, sports: à quoi ressemblera l’été?

Même s'il s’est montré plutôt discret cette semaine, le printemps est déjà installé et l’été approche doucement. À quoi ressembleront les prochaines grandes vacances? Quels assouplissements peut-on légitimement espérer? Pourra-t-on voyager librement et participer à des événements en plein air? Un retour dans les stades est-il envisageable? Quid de l’horeca? Des experts scientifiques et responsables politiques délivrent avec prudence certaines perspectives. 

  1. Vous êtes en kot d'étudiant ? Voici les formules internet qui vous feront économiser pas mal d'argent par mois
    Montelco

    Vous êtes en kot d'étudiant ? Voici les formules internet qui vous feront économiser pas mal d'argent par mois

    Vous vivrez en kot à la rentrée ? Les étudiants bénéficient d’une réduction sur leur abonnement internet auprès de différents opérateurs. Vous n’avez besoin que de deux choses : une carte d’étudiant officielle et une adresse mail de votre haute école ou université. Vous pouvez aussi opter pour un opérateur qui casse les prix. Avant de prendre une décision, mieux vaut jeter un coup d’œil à votre consommation personnelle. MonTelco.be liste pour vous les principales options.
  2. Un virement bancaire erroné: voici comment rectifier votre erreur sans subir de pertes
    Guide-epargne.be

    Un virement bancaire erroné: voici comment rectifier votre erreur sans subir de pertes

    Une erreur est vite commise, mais s’il s’agit d’un virement bancaire, on panique rapidement. Quelques exemples: vous avez inséré un 0 de trop dans le montant à payer ou vous n’avez pas introduit le bon numéro de compte. Heureusement, il est fort probable que vous pourrez récupérer votre argent. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique quelles démarches vous devez entreprendre.
  3. La réouverture de l’Horeca le 1er mai? “Ce ne sera pas évident”

    La réouvertu­re de l’Horeca le 1er mai? “Ce ne sera pas évident”

    Les professionnels de la restauration pourront-ils reprendre leurs activités le 1er mai prochain, soit dans trois semaines? Le scénario, qui avait déjà pris du plomb dans l’aile avec l'annonce d’une “pause de Pâques” le 24 mars dernier, semble de moins en moins plausible au fil des jours et de l’évolution de la situation sanitaire. Appelé par De Morgen à se pencher sur cette échéance, le virologue Marc Ranst se montre très prudent. “Ce ne sera pas évident”, assure-t-il.
  1. Deux semaines après le début de la “pause de Pâques”, que disent les chiffres? Pourra-t-on assouplir?

    Deux semaines après le début de la “pause de Pâques”, que disent les chiffres? Pour­ra-t-on assouplir?

    Douze jours après le début du troisième confinement, appelé cette fois “pause de Pâques” par les autorités, on ne constate pas encore d’effet notable sur les chiffres de l’épidémie de Covid-19. Toutefois, les experts se veulent prudemment optimistes, sans pour autant tirer de conclusions hâtives. Le virologue Steven Van Gucht et le biostatisticien Geert Molenberghs ont analysé pour nous l’évolution des indicateurs. Pourra-t-on rouvrir les écoles après les vacances et assouplir à nouveau certaines mesures dans trois semaines? L’incertitude règne...
  2. Être âgé de moins de 56 ans et recevoir le vaccin d’AstraZeneca? C’est (encore) possible

    Être âgé de moins de 56 ans et recevoir le vaccin d’AstraZeneca? C’est (encore) possible

    En Belgique, le vaccin AstraZeneca ne sera plus inoculé qu’aux personnes âgées de 56 ans et plus au cours des quatre prochaines semaines. Un choix posé par les ministres de la Santé à la suite du nouvel avis rendu par l’Agence européenne du médicament (EMA). Un cadre qui ne s'assimile pas à une interdiction stricte. Si vous avez moins de 56 ans et que vous exprimez explicitement le souhait de recevoir une dose d’AstraZeneca, cela reste possible.
  3. Souplesse, sûreté et prévisibilité: les 3 points clés des nouvelles CCT interprofessionnelles

    Souplesse, sûreté et prévisibi­lité: les 3 points clés des nouvelles CCT interpro­fes­si­on­nel­les

    Les partenaires sociaux ont transposé, par voie de convention collective de travail (CTT) interprofessionnelles, deux dispositions particulières émanant de directives européennes: le droit de demander une formule souple de travail et le droit de demander une forme d’emploi plus sûre et plus prévisible, annonce mardi la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) par voie de communiqué.