Plein écran
© photo_news

Waterloo veut éviter la pagaille

A l'heure où les commémorations du bicentenaire de la bataille de Waterloo constitueront pour la commune et toute sa région une vitrine mondiale, les Waterlootois sont invités à prendre leurs précautions pour éviter la pagaille, du 18 au 20 juin prochains. Le personnel de l'administration communale non affecté au bicentenaire sera dispensé de service, les écoles secondaires n'organiseront pas d'examen au-delà de 12h30 le vendredi 19 juin et les écoles primaires ainsi que les crèches communales seront exceptionnellement fermées le vendredi après-midi.

L'objectif est d'éviter d'aggraver les problèmes de mobilité que provoqueront les 150.000 à 200.000 visiteurs attendus sur place. La police estime que les conditions de circulation seront problématiques le jeudi 18 juin à partir de 17h00, et particulièrement les vendredi 19 et samedi 20 juin à partir de 14h00.

Durant ces plages horaires, les habitants de Waterloo sont invités à reporter leurs rendez-vous. Les entreprises waterlootoises ont également reçu un courrier les invitant à libérer leur personnel plus tôt le jeudi et le vendredi.

Les commerçants sont libres d'ouvrir leur magasin mais toute livraison par camion de plus de 3,5 tonnes sera interdite dans les commerces jeudi à partir de 15h00, et à partir de midi les deux jours suivants. Toutes les manifestations non liées au bicentenaire ont par ailleurs été interdites sur le territoire de Waterloo entre le 18 et le 21 juin.

  1. Deux frères se crashent en Porsche: “Il aimait rouler vite mais connaissait sa voiture par cœur”

    Deux frères se crashent en Porsche: “Il aimait rouler vite mais connais­sait sa voiture par cœur”

    Alors que la commune de Wijnegem (province d’Anvers) vient d’obtenir la promesse de voir installer un dispositif de contrôle de trajet sur la “route de la mort”, deux frères y ont été victimes d'un crash d’une extrême violence ce vendredi. La Porsche 911 turbo de Pedro, 44 ans, et Gaby, 39 ans, a été littéralement sectionnée lors de l’impact contre un arbre. L’aîné lutte pour sa vie sur son lit d’hôpital tandis que le cadet a été tué sur le coup. Ensemble, ils avaient une affaire de voiture de luxe d’occasion. “Oui, ils aimaient les voitures puissantes, mais ils les connaissaient de A à Z”.
  2. Drame à Grammont: Nick aurait poignardé son grand-père qui refusait de lui donner de l’argent
    Mise à jour

    Drame à Grammont: Nick aurait poignardé son grand-pè­re qui refusait de lui donner de l’argent

    Mercredi, un homme de 81 ans a perdu la vie à Grammont, poignardé par son petit-fils. Le soir-même, les voisins ont aperçu le suspect, Nick, 23 ans, acheter une glace au marchand de glace ambulant. Quelques minutes plus tard, il s’est rendu chez son grand-père avant de le poignarder à mort avec une paire de ciseaux. Il s’est ensuite retourné contre sa grand-mère, qui tentait d’intervenir. On soupçonne aujourd’hui le jeune homme d’avoir sonné à la porte de ses grands-parents pour réclamer de l’argent pour s’acheter de la drogue. Il a été placé sous mandat d’arrêt et inculpé d’assassinat et de tentative de meurtre sur sa grand-mère, a indiqué vendredi le parquet de Flandre orientale.