Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral Covid-19.
Plein écran
Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral Covid-19. © Photo News

Yves Van Laethem sur la Boum: “Nous ne pouvons pas faire n’importe quoi, car nous en payerons le prix”

mise à jourD’un ton grave, Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral Covid-19, n’a pas manqué de faire allusion aux événements d’hier aux Bois de la Cambre lors de la conférence de presse bihebdomadaire du SPF Santé et du Centre de crise. “Ce que certains ont fait hier ne va pas nous aider à tenir” nos objectifs. “La légère baisse que nous connaissons aujourd’hui ne doit pas signifier que la partie est gagnée. Nous ne pouvons pas faire n’importe quoi, car nous en payerons le prix”, a-t-il dit.

  1. Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents
    Guide-epargne.be

    Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents

    Les prix des habitations continuent d’augmenter. Ainsi, les jeunes éprouvent plus de difficultés à acquérir leur propre bien immobilier. Par conséquent, ils quittent le nid parental plus tard. Toutefois, ces quelques années supplémentaires dans le nid parental leur permettront souvent de concrétiser plus facilement leur rêve immobilier. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.
  2. Le pic des contaminations pourrait être atteint la semaine prochaine

    Le pic des contamina­ti­ons pourrait être atteint la semaine prochaine

    Quelque 790 patients atteints du coronavirus se trouvaient aux soins intensifs jeudi, selon les données provisoires publiées vendredi matin par l’Institut de santé publique Sciensano. Après plusieurs jours consécutifs de progression, le nombre moyen de décès quotidiens est, lui, reparti très légèrement à la baisse. Entre le 23 et le 29 mars, il y en a ainsi eu 26,7, en recul de 2,1% par rapport à la semaine précédente. Le taux de positivité progresse très légèrement, passant de 7,7 à 7,8.