Plein écran
© Photo News

Zakia Khattabi pas candidate à sa succession à la tête d’Ecolo

L’assemblée générale d'Ecolo élira le 15 septembre une nouvelle co-présidence. Zakia Khattabi ne sera pas candidate à sa succession, a-t-on appris au siège du parti. Jean-Marc Nollet devrait quant à lui briguer un nouveau mandat.

 Le 22 mars 2015, quelques mois après leur défaite électorale, les Verts ont confié les rênes de leur parti à un duo composé de Zakia Khattabi et de Patrick Dupriez. 

À l'issue des élections communales d'octobre 2018, M. Dupriez a annoncé qu'il quitterait la présidence avant terme. En novembre 2018, sur proposition de Mme Khattabi, c'est Jean-Marc Nollet qui a repris le mandat. Les écologistes avaient convenu de renouveler la présidence un peu plus tard que prévu, le 15 septembre, c'est-à-dire après les élections.

Décision prise “depuis des mois”

 La co-présidente a été sérieusement ébranlée dans la nuit de mercredi à jeudi, après le refus de sa candidate au poste de secrétaire d'Etat dans le gouvernement bruxellois. Sa décision de ne pas briguer un nouveau mandat a toutefois été prise il y a plusieurs mois, a-t-on assuré au siège du parti. Les candidatures à la co-présidence sont ouvertes du 21 juillet au 15 août. Le duo doit être composé d'un homme et d'une femme, et d'un(e) Wallon(ne) et d'un(e) Bruxellois(e).