1. Châtelet diminue ou suspend certaines de ses taxes et redevances

    Châtelet diminue ou suspend certaines de ses taxes et redevances

    La crise engendrée par le coronavirus impacte le quotidien de tous. L’économie est pratiquement à l’arrêt, mais certaines charges doivent toujours être honorées. C’est pourquoi certaines villes ou communes ont décidé de suspendre ou carrément d’annuler exceptionnellement certaines taxes et redevances. Charleroi et Courcelles en font partie. La Ville de Charleroi a d’ailleurs mis à l’ordre du jour de son prochain Conseil Communal l’octroi d’aides supplémentaires pour les indépendants. La Ville de Châtelet aussi est passée à l’action.
  1. Deux salariés de Colruyt ont peur: “Entre le coronavirus et son job, il faut choisir”
    Interviews

    Deux salariés de Colruyt ont peur: “Entre le coronavi­rus et son job, il faut choisir”

    Un collaborateur d’un magasin Colruyt de Forest (Bruxelles-Capitale) est décédé dans la nuit du 2 avril. Âgé de 32 ans, le coronavirus a eu raison de lui. Selon la famille du défunt, la chaîne belge de supermarchés s’est montrée laxiste en ce qui concerne la protection de ses employés contre le virus. Deux autres de ses travailleurs nous ont contactés car ils craignent pour leurs vies. Ils officient pourtant dans un autre entrepôt: celui de Dassenveld (Hal).
  1. Coronavirus: Charleroi envisage deux types d’aide pour ses indépendants

    Coronavi­rus: Charleroi envisage deux types d’aide pour ses indépen­dants

    Pour limiter la casse économique qui sera causée par la crise du coronavirus, la Ville de Charleroi a décidé de venir en aide aux secteurs les plus durement touchés par la crise. Parmi ceux-ci, les commerçants et indépendants. La fermeture pour un grand nombre d’entre eux a conduit la ville à mettre sur pied un groupe de travail en vue d’étudier la possibilité d’exonérer les commerçants et indépendants des taxes et redevances les visant spécifiquement.
  2. Le coronavirus ou la difficile crise du secteur culturel: “Les politiques vont devoir nous rendre des comptes !”

    Le coronavi­rus ou la difficile crise du secteur culturel: “Les politiques vont devoir nous rendre des comptes !”

    Le secteur culturel connaît ce que l’on pourrait appeler “une (très) mauvaise passe”. Concerts, soirées, expositions, événements, tous sont annulés à cause du coronavirus. Les festivals risquent bien d’être les prochains douloureusement impactés. Pour Fabrizio Borrini, il est temps de repenser notre manière de vivre et de repenser à la façon d’aider les artistes.
  3. La production de masques à Fleurus: investissement et emplois créés

    La production de masques à Fleurus: investisse­ment et emplois créés

    Notre pays n’était pas préparé à la crise du coronavirus. Plusieurs couacs ont émaillé la gestion gouvernementale du problème. La distribution des masques chirurgicaux ne s’est pas déroulée sans heurt. Certains ne sont jamais arrivés. D’autres n’étaient pas conformes aux normes. La Région Wallonne a décidé d’intervenir pour que le secteur des soins de santé ne soit plus confronté à pareille pénurie à l’avenir.
  4. Coronavirus: une médecin se déplace de Charleroi à Zelzate pour dépister une maison de repos
    Play

    Coronavi­rus: une médecin se déplace de Charleroi à Zelzate pour dépister une maison de repos

    Les maisons de repos du pays sont dans une situation de grande urgence face à la propagation du coronavirus. À un tel point que la Wallonie a décidé de demander un soutien de l’armée et de la protection civile pour notamment y réaliser des tests de dépistage. Et pour cause, 378 personnes y ont péri depuis un peu avant le 25 mars dernier. En tout, 116 maisons de repos wallonnes sur les 600 comptabilisent au moins 10 cas d’infection au coronavirus. Une médecin carolo n’a pas attendu ces initiatives pour mettre la main à la pâte.