1. Un salon de l’emploi wallon va offrir des centaines de postes à pourvoir

    Un salon de l’emploi wallon va offrir des centaines de postes à pourvoir

    Le Job IT Day est né en 2011, grâce au soutien des fonds européens Interreg. Organisé pendant sept ans par TechnofuturTIC, il a connu un nouvel essor en 2018 quand le réseau Numeria qui regroupe les cinq centres wallons de compétences TIC (TechnofuturTIC à Charleroi, Technocité à Mons-Hornu, Technifutur à Liège, Technobel à Ciney et Cepegra à Charleroi) a pris le relais. Avec ses partenaires dont Digital Wallonia, le Forem, Agoria, Cefora ou le club B4C (une première) et à l’appui de la Wallonie, le forum se prépare à vivre une nouvelle expérience.
  2. Son discours devant un auditoire de l’UCL a été vu des millions de fois, son livre vous encouragera peut-être à changer de vie
    Interview

    Son discours devant un auditoire de l’UCL a été vu des millions de fois, son livre vous encourage­ra peut-être à changer de vie

    “Le monde n’a plus besoin de battants, de gens qui réussissent. Il a besoin de rêveurs et plus que jamais, de gens heureux.” Le 29 novembre 2019, quand Pedro Correa a pris la parole devant un auditoire de l’UCL rempli d’étudiants ingénieurs civils fraîchement diplômés, il espérait, bien entendu, convaincre son audience. Cet ancien project manager chez BNP ayant tout quitté pour vivre de sa passion, la photo, n’imaginait pas à quel point son discours allait faire écho et se répandre sur la toile: la vidéo de son intervention a été partagée des milliers de fois sur les réseaux sociaux pour être vue sept millions de fois. Pedro Correa sort aujourd’hui “Matins clairs”, un livre qui s’adresse à tous ceux qui veulent changer de vie. Interview.
  1. Une caissière de Cora Châtelineau “était malade et a dû rester”, le manager dément
    Témoignage

    Une caissière de Cora Châtelineau “était malade et a dû rester”, le manager dément

    Le nombre de personnes infectées par le coronavirus n’a de cesse de grimper en Belgique. Au point d’avoir établi un triste record de 7.481 nouveaux cas le vendredi 9 octobre dernier selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano. Dès lors, la prudence doit être de mise un peu partout. Mais ce n’est pas ce qu’a constaté une cliente de l’hypermarché Cora à Châtelineau (Châtelet).
  2. L’échevin Moscariello ne démissionne pas à Anderlues: “Je vais y penser pendant les quatre ans qui viennent”

    L’échevin Moscariel­lo ne démission­ne pas à Anderlues: “Je vais y penser pendant les quatre ans qui viennent”

    Malgré les nombreux remous, le Conseil Communal d’Anderlues a bel et bien eu lieu jeudi soir. Le bourgmestre, Philippe Tison (PS), y a présenté sa démission. Celui qui le remplace momentanément, Annibale Moscariello (PS), est également contesté. Le parti d’opposition, Anderlues J’y Crois (AJC), avait ajouté la question de sa démission à l’ordre du jour.
  3. Nouveau coup de théâtre à Anderlues, le bourgmestre va démissionner

    Nouveau coup de théâtre à Anderlues, le bourgme­stre va démission­ner

    Hier, mercredi, le bourgmestre d’Anderlues, Philippe Tison et les neuf autres élus socialistes qui l’accompagnent ont rédigé et signé l’acte d’exclusion des quatre contestataires du groupe PS d’Anderlues. Très précisément, cet acte d’exclusion vise Rudy Zanola, Michaël Guyot, Guglielmo Pastorelli et Nathalie Gourmeur. S’en est suivi un échange d’invectives par médias interposés entre les deux camps. Mais nous n’étions pas au bout de nos surprises.
  1. Les réfractaires socialistes sont exclus du groupe PS à Anderlues: “Un malade mental”
    Interviews

    Les réfractai­res socialis­tes sont exclus du groupe PS à Anderlues: “Un malade mental”

    Un accord entre les syndicats et tous les élus politiques d’Anderlues est intervenu mardi après-midi au bout de trois heures et demie de discussions. Avec l’autorisation du Conseil Communal, le Collège Communal pourra désormais approuver tout remplacement de membres de personnel ainsi que tout achat de matériel administratif ou de matériel indispensable au bon fonctionnement du service public. Ce n’est pas pour autant qu’une relation de confiance s’est instaurée entre les différentes factions politiques. Loin de là même!
  2. Manifestation à Charleroi: “Je n’aurais jamais cru qu’on puisse en arriver là”
    Reportage

    Manifesta­ti­on à Charleroi: “Je n’aurais jamais cru qu’on puisse en arriver là”

    Les négociations pour la formation d’un nouveau gouvernement fédéral battent leur plein en Belgique. Le parti chrétien démocrate flamand (CD&V) ainsi que les libéraux, les socialistes et les écologistes du nord et du sud du pays entament la dernière ligne droite avant la conclusion d’un accord. Les syndicats carolos n’ont pas attendu pour directement mettre la pression sur les futurs dirigeants de la nation. Ils ont manifesté ce matin sur la place Buisset à la Ville-Basse et devant le Palais des Beaux-Arts à la Ville-Haute, à proximité de la maison communale conduite par le formateur de la probable coalition Vivaldi, Paul Magnette (PS).
  1. Gros déficit d’exploitation pour l'aéroport de Charleroi en septembre

    Gros déficit d’exploitation pour l'aéroport de Charleroi en septembre

    Brussels South Charleroi Airport (BSCA) a repris ses activités commerciales le 15 juin dernier après plusieurs semaines de disette à cause du coronavirus. Durant les mois de juillet et août, il a accueilli 572.589 passagers, soit 65% de voyageurs en moins au regard des résultats de 2019. Le nombre de mouvements commerciaux a connu une baisse de 49%. Les chiffres du mois dernier ne sont pas meilleurs. Loin de là même!
  2. Fanny Ruwet, Florence Mendez... l’Eden à Charleroi dévoile son programme de “résistance”

    Fanny Ruwet, Florence Mendez... l’Eden à Charleroi dévoile son programme de “résistance”

    Le coronavirus a fait beaucoup de victimes après son apparition sur notre territoire. Le confinement a permis de ralentir sa propagation. Actuellement, un rebond est constaté. Assez pour que le secteur culturel retienne son souffle! Cela n’équivaudrait pas à une deuxième vague, mais à un véritable tsunami pour lui! Fragilité économique du secteur et crainte du public, mesures sanitaires qui rendent l’expérience culturelle compliquée, jauges qui se réduisent à peau de chagrin… sont autant d’éléments auxquels le monde du spectacle doit déjà faire face.