Plein écran
La préparation à un entretien peut tout changer © thinkstock

4 conseils pour bien débuter un entretien d'embauche

Un entretien se joue souvent dans les premières minutes de la rencontre. Un recruteur sait vite si une collaboration est possible ou s'il vaut mieux mettre fin à l'interview. Voici quatre conseils pour éblouir ce recruteur et le convaincre de vous embaucher.

Préparez-vous
Encore beaucoup de gens viennent à des entretiens sans avoir effectué des recherches sur l'entreprise. Renseignez-vous sur le poste, les missions mais aussi sur l'environnement de travail. Quel est le chiffre d'affaire de la société, quels sont les produits mis en vente, ... Et si vous ne trouvez pas toutes les réponses, tant mieux. Ce sera un sujet de discussion lors de l'entretien et le recruteur verra que vous avez fait des recherches. La pire question que vous pourriez poser lors d'un entretien d'embauche est: "Que fait votre entreprise?"  

Allez sur le site de l'entreprise, consultez la page LinkedIn, recherchez sur Google le nom du recruteur. Regardez les profils LinkedIn de leurs dirigeants. Peut-être ont-ils un blog d'entreprise. Suivez-les sur Twitter. Cela vous permettra de parler de l'activité de la société. Vous arriverez plus confiant et vous saurez si vous voulez vraiment travailler pour eux.  

Soyez irréprochable
Un entretien d'embauche rend nerveux et c'est normal. Mais le stress peut parfois rendre maladroit, voire impoli. Respectez la personne qui vous fait passer l'entretien, peu importe son âge, ses opinions ou son attitude.  

Si le recruteur se comporte mal avec vous ou vous traite de façon grossière, vous pouvez toujours mettre un terme à l'entretien et partir. Cela n'augure rien de bon pour une collaboration future.  

Vous voulez une autre mission
Il arrive que vous ayez postulé pour un poste mais que vous visez en réalité un autre poste dans l'entreprise, peut-être à un autre niveau. Ne dites pas d'entrée de jeu que ce poste ne vous intéresse pas. Votre interlocuteur se rendra vite compte si votre profil correspond mieux à un autre poste et c'est peut-être même pour ça qu'il vous a contacté. Lors de l'entretien, saisissez l'opportunité de défendre votre expérience et d'en apprendre plus sur l'entreprise.  

Mais si vraiment ce poste ne vous intéresse pas du tout, même pour un tremplin, dites-le au directeur des ressources humaines avant de le rencontrer. Car il aura présenté votre CV à des responsables de départements et il ne sera pas content d'avoir travaillé pour rien sur votre profil.  

Soyez à l'heure
Il y a mille raisons qui peuvent vous faire arriver en retard à un entretien. Mais la moindre des choses est de prévenir et de faire tout votre possible pour ne pas arriver en retard. Prenez avec vous le numéro de téléphone de l'entreprise pour pouvoir appeler si vous êtes pris dans la circulation et regardez le chemin la veille pour ne pas vous retrouver perdu et stressé au milieu d'un zoning industriel.  

La préparation sera votre atout.

  1. J'ai visité les bureaux de Pixar: pourquoi les entreprises américaines me vendent du rêve
    Blog

    J'ai visité les bureaux de Pixar: pourquoi les entrepri­ses américai­nes me vendent du rêve

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l'année. L'occasion pour 7sur7 de vous fournir l'information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l'occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d'apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici et Facebook ici). Nous vous proposerons chaque mardi l'un de ses articles de blog ici.