1. Les déhanchés endiablés d'Anthony Hopkins, 83 ans
    Play

    Les déhanchés endiablés d'Anthony Hopkins, 83 ans

    Du haut de ses 83 ans, Anthony Hopkins a montré à ses fans qu’il avait une pêche d’enfer. L’acteur d’origine britannique qui campera le rôle d’un octogénaire atteint de la maladie d’Alzheimer dans « The Father », a esquissé quelques pas bien chaloupés sur des rythmes latinos. Avec 4 nominations aux Golden Globes 2021, le prochain film du réalisateur français Florian Zeller est attendu dans les salles françaises le 7 avril 2021.
  1. “Slaxx” : une paire de jeans tueuse
    Play

    “Slaxx” : une paire de jeans tueuse

    Après la voiture tueuse (“Christine” de John Carpenter), le pneu tueur (“Rubber” de Quentin Dupieux) ou encore l’ascenseur assassin (“De Lift”de Dick Maas), c’est au tour d’une paire de jeans de tenir le premier rôle d’un film d’horreur. Une bande-annonce du nouveau film de la réalisatrice montréalaise Elza Kephart, donne un aperçu de cette comédie d’épouvante sanglante dans laquelle une paire de jeans possédée va massacrer les employés d’une boutique de vêtements. Intitulé “Slaxx”, le long métrage sera disponible aux États-Unis sur la chaîne Shudder dès le 18 mars 2021.
  1. Kinepolis va projeter des productions Netflix et privatiser ses salles aux particuliers

    Kinepolis va projeter des producti­ons Netflix et privatiser ses salles aux particu­liers

    Malgré la crise et la fermeture forcée de ses salles de cinéma en Belgique, Kinepolis regorge de projets pour le moment de leur réouverture. Le groupe belge va ainsi proposer de privatiser ses salles à des particuliers, qui pourront en réserver une pour maximum 10 personnes. Il projettera en outre des productions Netflix dès que cela sera possible en Belgique, après l'avoir déjà fait au Luxembourg et en Espagne, où les salles sont majoritairement ouvertes.
  2. "Faire du parfum, c'est vendre un rêve, un fantasme": dans les coulisses d'un job très mystérieux

    "Faire du parfum, c'est vendre un rêve, un fantasme": dans les coulisses d'un job très mystérieux

    François Demachy est un homme discret, humble, pas du genre à s’épancher gratuitement. Se faire suivre à la trace pendant deux ans par une équipe de tournage n’a pas été forcément évident pour lui. Mais il a joué le jeu: le documentaire “Nose”, qui sort aujourd'hui, veut percer le mystère ou en tout cas lever le voile sur la profession méconnue de nez. François Demachy, que nous avons déjà eu la chance d’interviewer, est le parfumeur-créateur de la Maison Dior depuis 2006. Il estime que le documentaire qui l’a suivi aux quatre coins du monde montre qui il est sans le dénaturer.