1. Pas de retour à la télévision après la Maison Blanche: Hollywood veut bannir Trump

    Pas de retour à la télévision après la Maison Blanche: Hollywood veut bannir Trump

    Encore une mauvaise nouvelle pour Donald Trump. Comme le rapporte le site spécialisé Deadline, l’actuel président américain, auquel succédera Joe Biden ce mercredi, risque l’expulsion de la SAG-AFTRA (Screen Actors Guild‐American Federation of Television and Radio Artists). Le conseil d’administration du syndicat américain doit se réunir mardi matin pour discuter des mesures disciplinaires à l’encontre de M. Trump.
  1. Quatre projets artistiques carolos vont être financés par la Province du Hainaut

    Quatre projets artisti­ques carolos vont être financés par la Province du Hainaut

    Avec l’aide des Centres Culturels régionaux reconnus par la Fédération Wallonie-Bruxelles (FW-B), la Province du Hainaut a lancé un appel auprès des artistes investis en matière de culture sur son territoire. L’Eden de Charleroi, la Maison de la Culture de Tournai, Central et la Maison Culturelle d’Ath ont collecté l’ensemble des propositions et ont constitué quatre jurys avec Hainaut Culture afin d’analyser ces projets relevant de toutes les disciplines.
  2. Son accouchement à domicile tourne mal et tout ce qu’ils avaient imaginé ensemble n’a plus de sens

    Son accouche­ment à domicile tourne mal et tout ce qu’ils avaient imaginé ensemble n’a plus de sens

    “Pieces of Woman” aurait dû sortir sur grand écran. Le film a eu les honneurs de la Mostra de Venise il y a quelques mois: Vanessa Kirby, héroïne du film (et vue dans la série “The Crown), y a reçu le prix de la meilleure actrice. À raison. La jeune femme n’a pas d’enfant et sans jamais avoir vécu l’événement, elle nous offre une scène d’accouchement spectaculaire, d’une puissance et d’une vérité jamais vue au cinéma. C’est un plan séquence de 25 minutes qui nous tord les boyaux dès le début. Dans “Pieces of Woman”, elle est Martha, une femme dont l’accouchement à domicile tourne mal. C’est une histoire de deuil impossible à faire et d’une renaissance flamboyante.
  1. Claude Brasseur était “très mal en point” avant sa mort, confie Mathilde Seigner

    Claude Brasseur était “très mal en point” avant sa mort, confie Mathilde Seigner

    Pour les plus jeunes, c’était Jacky, le doyen de “Camping”, pour leurs aînés, Vidocq ou le père de Vic dans “La boum”: le comédien Claude Brasseur est décédé mardi à 84 ans, après avoir marqué des générations entières. Invitée sur les ondes de RTL mardi 22 décembre, Mathilde Seigner a rendu hommage à l’acteur, révélant au passage que l’homme était “très mal en point” juste avant sa mort.