Plein écran
© La Film Fabrique

Ça "spite" au BIFFF!

Le réalisateur Jérôme Vandewattyne et le groupe liégeois The Experimental Tropic Blues Band ont présenté lundi soir en "première mondiale" le film "Spit'N'Split" dans une salle comble de Bozar animée par l'enthousiasme particulier du Brussels International Fantastic Film Festival (BIFFF), où il est en lice pour la compétition 7e Parallèle.

Plein écran
© La Film Fabrique
Plein écran
© Olivier Donnet

C'était donc ça, ce "gros truc" en gestation, annoncé à l'époque à mots couverts: un film (et sa bande-son), entre faux rockumentaire et vrai documenteur.

Pour assembler son premier long-métrage, Jérôme Vandewattyne, déjà réalisateur et monteur sur le projet The Belgians, a suivi plus de deux ans de tournées de TETBB façon "vacances du rock" low cost, dans le van, les lits d'hôtels ou de taudis, avec fêtards et weirdos. Outre le complice et souffre-douleur Allan Snon Steffler, l'acteur-réalisateur Bouli Lanners et l'inénarrable Rémy S. Legrand apparaissent aussi à l'écran avec le trio.

Blagues potaches sauce sex, drugs and rock 'n' roll s'enchaînent d'abord l'air de rien, dans le rythme et l'ambiance propres aux chansons crades des Tropics/Belgians, jusqu'à un basculement finement orchestré et un trip final bien barré. La subtilité de l'écriture tire progressivement les ficelles de la fiction et enrichit l'univers avec le doute.

Le film, coproduit avec Be tv, sera déjà diffusé en télé ce mardi 18 avril, à 21 heures, sur Be 1. L'album de la bande originale sera disponible le vendredi 28 avril, en vinyle limité, avec code d'accès pour visionner le "documentaire". The Experimental Tropic Blues Band retrouvera la scène dans la foulée, le lundi 1er mai, au Roots & Roses Festival, à Lessines. Comme Romano Nervoso ou Moaning Cities avant lui, le groupe a en prime revisité l'hymne du festival, avec un clip réalisé aussi par Jérôme Vandewattyne.