Ce n'est pas parce qu'ils sont amis depuis vingt ans qu'ils doivent le rester

VideoHuit ans après "Les Petits Mouchoirs", Guillaume Canet a réalisé la suite, "Nous finirons ensemble".

Plein écran
© DR
Plein écran
© DR
Plein écran
© DR

Rien ne va plus pour Max (François Cluzet) qui s'apprête à fêter ses 60 ans. Il a des problèmes d'argent, il se sépare de sa femme et il ne voit plus ses amis depuis trois ans après une dispute avec Eric (Gilles Lellouche). Mais quand il part dans sa maison au bord de la mer, seul pour se ressourcer, il a la mauvaise surprise de voir débarquer toute sa bande d'anciens potes pour son anniversaire. "Je ne veux pas fêter ce putain d'anniversaire, merde!", s'emporte Max au début du film, qui dure 2h15. Il tente de les éjecter mais évidemment, ils vont s'incruster.

Huit ans après "Les Petits Mouchoirs", la bande a bien évolué. Les enfants ont grandi. Max est séparé de Véro (Valérie Bonneton, l'ex-femme de François Cluzet dans la vraie vie). Vincent (Benoît Magimel) assume son homosexualité, tandis que son ex, Isabelle (Pascale Arbillot), découvre les joies des applis de rencontre. Eric est devenu célèbre et papa, mais il est toujours amoureux de Marie (Marion Cotillard), en colère contre tout, qui a renoncé à ses rêves humanitaires et délaisse son fils. Antoine (Laurent Lafitte) travaille pour son meilleur ami. Et le fantôme de Ludo (Jean Dujardin) n'est jamais très loin.

À la fin du premier film, Jean-Louis, le gentil patriarche du Cap Ferret, tentait de leur ouvrir les yeux: comment ont-ils pu partir en vacances et laisser leur ami mourir seul à l'hôpîtal? Une leçon que personne ne semble avoir retenue. Abandonné par ses bons copains à qui il a tant donné, Max leur dit: "C'est pas parce qu'on a été potes pendant vingt ans qu'on est obligé de le rester." Les héros de "Nous finirons ensemble" sont toujours aussi égoïstes et honnêtement, on n'aimerait pas les avoir comme amis. Les seuls bons moments qu'ils passent ensemble sont forcément arrosés d'alcool ou reposent sur de vieux souvenirs... Ont-ils besoin d'un nouveau drame pour se réveiller?

Plein écran
© DR
Plein écran
© DR
  1. Détenue droguée, servante écarlate et strip-teaseuse: “Ce n’était pas mon rêve”
    7sur7 à Hollywood

    Détenue droguée, servante écarlate et strip-teaseuse: “Ce n’était pas mon rêve”

    Madeline Brewer nous appelle depuis le jardin de la maison de ses parents, dans le New Jersey. C’est là qu’elle a grandi. Elle s’accorde quelques jours de repos après la promotion intense de “Queens” au Festival de Toronto. Elle joue Dawn, une strip-teaseuse qui rejoint le gang de Ramona (Jennifer Lopez) juste avant la chute. Si son nom ne vous dit rien, son visage vous est sûrement familier.
  2. Lady Gaga remporte le prix de “la meilleure bande originale” au Festival du film de Gand

    Lady Gaga remporte le prix de “la meilleure bande originale” au Festival du film de Gand

    Lady Gaga a remporté le prix de la "meilleure bande originale" lors de la 46e édition du Festival du film de Gand, ont annoncé vendredi les organisateurs. La chanteuse américaine a été primée pour son titre "Shallow", issu du film "A star is born". Le compositeur Nicholas Britell, américain également, et la violoncelliste islandaise Hildur Guðnadóttir ont, eux, été couronnés aux World Soundtrack Awards du festival gantois.