Plein écran
Le personnage du corbeau Jim Crow est accusé de tourner en ridicule les noirs.

Certains classiques de Disney jugés racistes précédés d’un avertissement

Disney+Lancée mardi dernier aux Etats-Unis, la plateforme de streaming Disney + diffusera un avertissement en préambule de certains classiques, comme Dumbo ou Peter Pan. En cause: les stéréotypes racistes que véhiculeraient les dessins animés à travers certains personnages.

Ce n’est pas nouveau, certains classiques de Disney qui datent des années ‘40 ou ‘50 sont parfois accusés de véhiculer certains clichés racistes, ethniques ou culturels. Dumbo, Peter Pan, Fantasia et Les Aristochats seront précédés du message suivant: “Ce programme est présenté tel qu’il a été originellement créé. Il peut contenir des représentations culturelles datées”. 

Précision utile : les programmes n’ont pas été coupés ou modifiés.

Les personnages incriminés sont bien connu. L’exemple le plus connu est celui de Jim Crow, le chef des corbeaux dans Dumbo. Son accent afro-américain et son nom feraient référence aux lois qui imposaient la ségrégation raciale dans le sud des États-Unis. La représentation des Indiens dans Peter Pan, avec des gros nez et la peau ultra rouge, qui kidnappent des enfants, est aussi sujet à controverse. Le personnage du Roi Louie, le singe chanteur, du Livre de la jungle, aurait également des relents racistes. Disney y est accusé de représenter les noirs en singes.

Et en Belgique?

En revanche, Aladdin, sorti en 1992, souvent accusé de racisme à travers les  “personnages blancs gentils et les méchants noirs”, n’est précédé d’aucun avertissement. Les critères sur lesquels l’entreprise se base pour déterminer les films pourvus d’un tel message ne sont pas connus.

Pour rappel, Disney + est disponible depuis mardi aux Etats-Unis, au Canada et aux Pays-Bas. Les autres pays européens, comme la France, l’Espagne ou l’Italie, devront encore patienter un peu avant de pouvoir bénéficier de la nouvelle plateforme, qui sera disponible à partir du 31 mars 2020. A priori, Disney + devrait également débarquer sur les écrans belges pour cette date.

La même problématique se posera-t-elle? Affaire à suivre.

Plein écran