Plein écran
© ARTE

“Grease”: la tenue mythique de Sandy vendue 363.000 euros aux enchères

Électrifiant! Le blouson noir et le pantalon portés par Olivia Newton-John dans "Grease" ont été adjugés samedi à 405.700 dollars (363.286 euros) lors d'une vente aux enchères dans la ville californienne de Beverly Hills.

Entrée dans les annales du cinéma, la comédie musicale "Grease" déchaîne encore les passions, plus de 40 ans après sa sortie. Sorti en 1978, le film raconte les amours de Sandy (Olivia Newton-John) et de Danny (John Travolta), lycéens des années 1950, blousons noirs au grand coeur. 

Deux fois le prix estimé

Le pantalon taille-haute et le blouson en cuir noir sur lequel Olivia Newton-John se déhanche lors du mythique You're the one that I want sont partis pour deux fois le prix estimé, a annoncé la maison de ventes Julien's Auctions dans un communiqué. 

Lutte contre le cancer

Un poster dédicacé par John Travolta, Olivia Newton-John et d'autres membres du film, estimé à 1.000 dollars, a été adjugé à 64.000 dollars. Une partie des recettes de cette vente aux enchères ira au centre Olivia Newton-John de recherche sur le traitement du cancer, maladie dont l'actrice a été atteinte pour la troisième fois en 2018. 

Une série inspirée du film

La chaîne câblée HBO a récemment annoncé la préparation d'une série inspirée de l'univers de "Grease", qui reprendra "certaines chansons et certains personnages" du film. 

Plein écran
© REUTERS
Plein écran
© REUTERS
Plein écran
© REUTERS
Plein écran
© RV
Plein écran
© EPA
Plein écran
© EPA
  1. Pourquoi les adultes aiment aussi les dessins animés Disney: secrets de fabrication
    7sur7 à Hollywood

    Pourquoi les adultes aiment aussi les dessins animés Disney: secrets de fabricati­on

    Ce n’est qu’un dessin animé, on sait donc que tout a été inventé. Et pourtant, les enfants ne sont pas les seuls à être hypnotisés face à l’écran géant. Les adultes sautent, eux aussi et avec un plaisir non dissimulé, à pieds joints dans l’univers Disney. “La Reine des Neiges”, dont le deuxième volet sort mercredi, ne s’adresse d’ailleurs pas qu’aux petits, au contraire. L’univers est plus sombre, plus complexe. Les jeunes enfants, d’ailleurs, pourraient bien avoir un peu peur dans la forêt mystérieuse du royaume d’Arendelle. Mais comment font-ils pour que tout ce qu’on voit à l’écran soit si convaincant?