Florence Foresti et François Damiens dans "Le bonheur des uns..."
Plein écran
Florence Foresti et François Damiens dans "Le bonheur des uns..." © DR

Jalousie, mesquinerie et reproches: face au succès soudain de leur meilleure amie, ils pètent un plomb

C’est l’histoire de deux couples d’amis qui se connaissent depuis longtemps. D’un côté, il y a l’énergique Karine, nana grande gueule qui a tendance à tout ramener à elle, et Francis, son conjoint un peu dans la lune. De l’autre, il y a Marc, le mari macho qui aime bien que sa femme l’écoute sans le contredire, et Léa, la femme en question qui l’écoute donc sans le contredire. Léa est la plus discrète de tous. Elle se tait, elle observe, elle a du mal à faire des choix et à s’imposer. Au resto d’ailleurs, personne ne lui laisse jamais finir une phrase. Quand elle annonce à son mari et à ses amis qu’elle écrit un livre, ils se moquent d’elle gentiment. Ils rigolent un peu moins quand elle est signée dans la plus grande maison d'édition française et que son roman devient un best-seller. Léa, enfin, s’épanouit. Mais très vite, son mari et ses amis, surpris, jaloux et envieux, l’accusent d’avoir changé.

  1. Vingt ans après la sortie “violente” de son premier film, elle revient et signe la meilleure comédie de l'année
    Interview

    Vingt ans après la sortie “violente” de son premier film, elle revient et signe la meilleure comédie de l'année

    Caroline Vignal a mis le temps avant de revenir à la réalisation. Avant Antoinette dans les Cévennes, qui sort ce mercredi au cinéma, il y a eu un film, Les autres filles... il y a 20 ans ! Caroline a pris le temps et tant mieux: Antoinette dans les Cévennes est probablement la meilleure comédie de l’année 2020. Elle tombe à pic en cette rentrée morose. En plus de nous remonter le moral, le film a le bon goût de nous faire voyager. Par chance, la France n’est pas en zone rouge quand on y vient depuis une salle obscure. Antoinette, jouée par la géniale Laure Calamy, marche aux côtés d’un âne dans les Cévennes, sur les traces de son amant, qui fait le même voyage avec sa femme et sa fille. Au téléphone, Caroline Vignal nous explique son histoire et celle d’Antoinette.
  2. “Quand Gérard Depardieu arrive sur un plateau, tout le monde se tait”
    Interview

    “Quand Gérard Depardieu arrive sur un plateau, tout le monde se tait”

    Lors du 60e anniversaire de sa sœur, la seule pour laquelle il a encore de l’estime, Bernard, ancien combattant de la guerre d’Algérie et alcoolique notoire, a une altercation raciste avec un invité. L’incident fait remonter toute la douleur des 28 mois qu’il a passés en Algérie et n’a jamais pu oublier. “Des hommes” du réalisateur belge Lucas Belvaux, estampillé du label Festival de Cannes, était présenté hier au Brussels International Film Festival. Dans le rôle principal, homme blessé et perpétuellement en colère, Gérard Depardieu, est à sa place. Sa présence dans le film était “une évidence” pour Lucas Belvaux. Rencontre.