Kirk Douglas est mort à l’âge de 103 ans

7sur7 à HollywoodKirk Douglas est décédé à l’âge de 103 ans. Il laisse derrière lui sa femme, Anne Buydens, et ses trois fils: Michael, Joel et Eric. “C’est avec une immense tristesse que mes frères et moi annonçons que Kirk Douglas nous a quittés aujourd’hui à l’âge de 103 ans”, a annoncé Michael Douglas. “Pour le monde entier, il était une légende, un acteur de l’âge d’or du cinéma qui a vécu jusqu’à son âge d’or.”

Plein écran
© AFP

“Pour moi et mes frères, Joel et Peter, il était simplement papa, pour Catherine, il était un beau-père merveilleux, pour ses petits-enfants et son arrière-petit-enfant un grand-père aimant et pour sa femme Anne, un mari merveilleux. La vie de Kirk a été bien vécue. Il laisse un héritage cinématographique qui perdurera dans les générations à venir et un passé de philanthrope de renom qui a travaillé pour aider le public et apporter la paix sur la planète.”

Michael Douglas termine son annonce avec les mots qui lui a adressés lors de son dernier anniversaire: “Papa, je t’aime tellement et je suis si fier d’être ton fils.”

Plein écran
Michael Douglas et son père Kirk Douglas à la soirée des Oscars en 2009. © REUTERS

En décembre dernier, Michael Douglas avait été nominé aux Golden Globes pour “La méthode Kominsky”. Il a appris la nouvelle alors que son père fêtait, ce jour-là, son 103e anniversaire. “Merci la HFPA d’avoir rendu mon père fier le jour de ses 103 ans”, avait-il dit sur les réseaux sociaux.

Kirk Douglas a plus de 92 rôles d’acteur à son actif, dont 75 films. Il en a fait 7 avec son ami Burt Lancaster. Kirk Douglas est devenu une superstar avant même que le terme ne soit inventé. 

Plein écran
Kirk Douglas en 2009. © REUTERS

“J'ai longtemps été l’acteur le plus détesté d’Hollywood”

Kirk Douglas était un homme de conviction. Il avait engagé le scénariste black listé Dalton Trumbo pour écrire “Spartacus” en 1960. “C’était une époque terrible et honteuse”, se souvenait-il au sujet de la purge communiste dans l’industrie du divertissement en 40-50. “Dalton était en prison parce qu’il refusait de répondre à certaines questions. J’ai décidé de l’engager en me disant “au diable tout ça”. Je pense que c’est la chose dont je suis le plus fier, ça a brisé la liste noire.” On le surnommait “l’emmerdeur”. “A cause de mon franc-parler, j’ai longtemps été l’acteur le plus détesté d’Hollywood”.

Père aimant mais qui faisait de l’ombre à ses fils

Kirk Douglas était un père aimant et démonstratif. Il a eu une enfance misérable à la David Copperfield. Il souffrait en outre de l’antisémitisme et de l’indifférence d’un père alcoolique et analphabète, auquel il envoie un jour une cuillère au visage. “Et pourtant parfois je me dis que c’est un avantage d’être né dans la misère: vous ne pouvez pas aller plus bas, vous ne pouvez que vous élever”, philosophait à la fin de sa vie. Il confiait encore:“Je dis à mes enfants que je les aime. Mon père n’était pas comme ça.” 

Michael avait confié lorsqu’il avait reçu l’Oscar du meilleur acteur pour “Wall Street” en 1987 que vivre dans l’ombre de son père n’était pas toujours facile. Kirk Douglas admettait: “Avoir un père célèbre a été une plaie pour lui.” Il avait confié n’avoir jamais voulu que Michael soit acteur. “Je voulais qu’il soit médecin ou avocat, comme beaucoup de pères. Mais c’est un bon acteur. C’est mon acteur préféré.”

Kirk Douglas a perdu son plus jeune fils, Erik, à l’âge de 46 ans en 2004. Et il a vécu la condamnation à cinq ans de prison de son petit-fils, le fils de Michael, Cameron, pour trafic de drogue. C’était en 2010, l’année où Michael apprenait qu’il souffrait d’un cancer de la gorge. 

Kirk Douglas, de son vrai nom Issur Danielovitch Demsky, a vu le jour le 9 décembre 1916 à Amsterdam, petite ville de l'État de New York. Il grandit au milieu de six sœurs et n’a qu’un seul rêve: devenir comédien. Mais il doit d’abord travailler comme serveur de cafeteria et lutteur de foire pour payer ses études. Débarqué à New York, “Izzy” change de nom et parvient à intégrer l’Académie d’art dramatique où il croise la future Lauren Bacall, qui refuse ses avances mais restera toujours son amie.

C’est elle qui, un peu plus tard, lui a obtenu son premier casting qui lui a permis d’obtenir son premier rôle au cinéma. C’était dans “The Strange Love of Martha Ivers” en 1946. Trois ans plus tard, il connaît avec “Le Champion”, où il campe un boxeur caractériel.

Dès lors, la carrière de l’acteur au regard azur et à la célèbre fossette au menton décolle: films d’aventures (“Vingt Mille Lieues sous les mers”, 1954), péplum (“Spartacus”, 1960), films de guerre (“Les Sentiers de la gloire”, 1958, “Paris brûle-t-il ?”, 1966), westerns (“La Captive aux yeux clairs”, 1952, “Règlement de comptes à OK Corral”, 1957)...

Ce grand ami de Burt Lancaster tourne avec les plus grands réalisateurs, de Kubrick à Mankiewicz en passant par Huston, Minelli, Hawks, Preminger et Kazan, devient producteur et réalise lui-même quelques films.

Il fait parfois des choix à contre-courant de son image de héros courageux et invincible, comme dans “La vie passionnée de Vincent Van Gogh”, qui lui vaut cette apostrophe de John Wayne: “Comment as-tu osé jouer une mauviette, un artiste qui se suicide ? Les durs dans notre genre ont l’obligation de maintenir cette image pour le public”.

Casanova d’Hollywood

Kirk Douglas a épousé Diana Dill, rencontrée lors de ses études de cinéma. Ils sont restés mariés de 1943 à 1951. Ils ont eu deux enfants ensemble: Michael, né en 1944, et Joel, né en 1947.

Plein écran
© EPA

Kirk Douglas a longtemps multiplié les conquêtes féminines au point d’être considéré comme “le plus grand Casanova d’Hollywood”.

“Je n’ai jamais compté les femmes que j’ai eues. Je les aime bien trop pour ça”, dit-il. Ce qui ne l’empêche pas d’égrainer les noms de Gene Tierney, Rita Hayworth, Marlene Dietrich, Pier Angeli, Joan Crawford, Ava Gardner...

Il vivait toutefois depuis 1954 avec la même femme, Anne Buydens, âgée de 100 ans, rencontrée en France et devenue sa seconde épouse.

Plein écran
© REUTERS
Plein écran
© AP
Plein écran
© AP
Plein écran
© AP
  1. Les fans de Johnny Depp réclament qu’Amber Heard perde son rôle dans “Aquaman”

    Les fans de Johnny Depp réclament qu’Amber Heard perde son rôle dans “Aqua­man”

    Les fans de Johnny Depp sont furieux. Après la récente publication d’une conversation téléphonique entre l’acteur et son ex Amber Heard, dans laquelle celle-ci admet avoir été violente, nombreux d’entre eux souhaitent défendre leur idole coûte que coûte. Ils exigent que l’actrice perde son rôle dans le nouveau film “Aquaman” et son contrat avec la marque L’Oréal, dont elle est l'égérie.
  2. Donald Trump critique les Oscars et tacle Brad Pitt
    Play

    Donald Trump critique les Oscars et tacle Brad Pitt

    Donald Trump a critiqué les Oscars jeudi. Il regrette que le film “Parasite” ait remporté l’Oscar ultime, celui du meilleur film. “Vous avez vu à quel point les Oscars étaient mauvais, cette année? Le gagnant est un film de Corée du Sud. Qu’est-ce que c’est que ça?”, a-t-il dit devant une foule acquise à sa cause à Colorado Springs. “Nous avons assez de problèmes avec la Corée du Sud dans le commerce et en plus, ils leur donnent l’Oscar du meilleur film de l’année? C’était bien? Je ne sais pas!”