Plein écran
Anémone lors d'une pièce de théâtre en 2017 © photo_news

L'actrice Anémone est décédée

UpdateAnne Bourguignon, dite Anémone, "s'est éteinte au petit matin du 30 avril des suites d'une longue maladie". Elle avait 68 ans.

Plein écran
© photo_news

En 1966, âgée de 16 ans, elle joue dans le film Anémone de Philippe Garrel, dont elle tirera son nom de scène. Elle tourne dans plusieurs longs-métrages ("Un éléphant, ça trompe énormément" de Yves Robert ou "Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine" de Coluche), tout en jouant au café-théâtre avec la troupe du Splendid.

"C'est fin, très fin, ça se mange sans faim". "Oh une serpillière, c'est formidable Thérèse, je suis ravi ... Non Pierre c'est un gilet": ces répliques du père Noël est une ordure sont devenues cultes, comme son personnage de Thérèse, une bénévole un peu coincée pour "S.O.S. Détresse-Amitié".

La pièce de théâtre à succès est adaptée au cinéma en 1982 et Anémone, avec ses cheveux bruns ondulés, devient un visage connu.

Fâchée avec la troupe du Splendid
Elle ne gardera pas que des bons souvenirs de cette époque et disait s'être fâchée avec la troupe du Splendid pour des histoires d'argent. Une fâcherie "définitive", avait-elle dit au Monde.

"Je garde le souvenir d'une grande actrice avec qui nous avons partagé de grands moments de jeux et des fous rires exceptionnels", a réagi auprès de l'AFP Christian Clavier , qui dit sa "grande tristesse".

"Je ne savais pas qu'elle était malade, mais Anémone n'était pas quelqu'un qui se répandait sur sa vie privée", a confié Josiane Balasko à l'AFP, qui évoque une "excentrique du cinéma", "une grande actrice, qui au fond a peu tourné".

"Je travaillais comme une brute avec deux enfants en bas âge"
Anémone enchaîne les rôles dans des comédies à succès dans les années 1980, comme "Viens chez moi, j'habite chez une copine" et "Ma femme s'appelle reviens" de Patrice Leconte ou "Pour cent briques t'as plus rien" d'Edouard Molinaro.

"Je travaillais comme une brute avec deux enfants en bas âge, j'avais l'impression qu'on m'avait mise dans un mixer avec le bouton positionné au max", se souvenait-elle dans une interview à Libération.

"Elle a fait des choses magnifiques après, elle a fait Le grand chemin", dans un rôle plus sensible qui lui vaut le César de la meileure actrice en 1988, a réagi Michel Blanc sur RTL. "Elle avait cette puissance comique, en même temps elle était très belle, très séduisante et très folle, elle a toujours été très folle", a décrit l'acteur.

Plus récemment, on avait pu la voir dans l'adaptation au ciné du "Petit Nicolas" et dans "Rosalie Blum" aux côtés de Kyan Khojandi. Elle se produisait aussi régulièrement sur les planches jusqu'à sa dernière pièce en 2011, "Grossesse nerveuse".

"J'en ai marre de ce métier de nomade"
Elle avait annoncé la fin de sa carrière en 2017, expliquant que son métier la "gonflait depuis longtemps". Elle expliquait à l'époque: "Les comédiens ne valent pas plus que des paquets de lessive ballottés par la grande industrie de la promo. Le star-system, ça me rase!"

Elle disait encore: "J'en ai marre de ce métier de nomade. J'en ai marre d'habiter à l'hôtel alors que je suis profondément sédentaire. À 67 ans, je trouve que c'est bien d'arrêter, vous ne croyez pas?"

Anémone avait deux enfants. Elle avait avoué regretter les avoir eus. Elle se montrait très pessimiste concernant l'avenir de la planète. "C'est trop tard."

Plein écran
© DR
  1. Tous les coups sont permis pour remporter la mise

    Tous les coups sont permis pour remporter la mise

    Depuis sa villa de luxe, les yeux rivés sur la mer Méditerranée, Joséphine organise sa prochaine arnaque. Pour elle, les hommes sont facilement manipulables et elle en profite sans aucun scrupule. S’ils se font piéger et qu’ils finissent par y laisser des plumes et quelques gros billets, ils n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes. C’est alors que débarque l’exubérante Penny qui fait le même travail qu’elle mais de façon un peu plus artisanale. Elles vont jouer sur le même terrain et chacune va tenter de démontrer qu’elle a de meilleures aptitudes que l’autre. Deux physiques différents, deux caractères aux antipodes mais la même volonté de remporter le gros lot. Tous les coups sont permis...