Plein écran
© reuters

L'ancien catcheur devenu acteur: “Je n’ai rien à prouver à personne”

7sur7 à HollywoodDave Bautista a bien opéré son changement de carrière. Il était catcheur, il est désormais acteur et on le connait pour son rôle de Drax the Destroyer dans les sagas des “Gardiens de la Galaxie” et “Avengers”. Ce mercredi, il est à l’affiche de “My Spy”, avec la toute jeune mais prometteuse Chloe Coleman. Le film est un film familial qui fait le job. C’est rythmé, c’est drôle, le duo d’acteurs fonctionne bien. Ça ne révolutionne rien mais on passe un bon moment.

Dave Bautista sera à l’affiche de “Dune” de Denis Villeneuve et retrouvera le personnage de Drax pour “Thor: Love and Thunder” et “Les Gardiens de la Galaxie” troisième volet dans les deux années à venir. Il a définitivement tiré un trait sur le catch. Malgré ce qu’on pourrait croire, il ne veut pas faire ses propres cascades envers et contre tout. “Je ne suis pas un cascadeur, j’ai payé mon dû avec la lutte professionnelle. Je n’ai rien à prouver à personne. J’ai un cascadeur qui me double depuis les premiers Gardiens de la Galaxie. On a déjà fait plus d'une dizaine de films ensemble. Mais je fais mes scènes de combat, je lui demande des conseils.”

“La World Wrestling Entertainment est un environnement très compétitif et hostile”, nous expliquait-il récemment dans un hôtel chic de Los Angeles. “C’est très dur. C’était un soulagement d’en sortir. C’est facile de devenir la pire version de soi-même quand on est dans un tel environnement. Tu passes ton temps à te défendre et tu te défends tellement que tu deviens offensif. J’étais arrivé à un tel point dans ma carrière en WWE que je me suis isolé de tout et de tout le monde. Je ne voulais plus de tout ça.”

Plein écran
© AP

Dave Bautista avait démissionné sur le ring: blessé, il avait refusé de se battre contre Randy Orton. C’était en 2010. Il est revenu deux fois par la suite, avant de raccrocher définitivement en 2019. “Je suis revenu plusieurs fois parce que je ne me sentais pas satisfait de la façon dont ma carrière s’était déroulée. J’y suis retourné l’année dernière, de la bonne façon, de la façon dont je le souhaitais. C’était comme la fin d’un livre. Aujourd’hui, je suis reconnu en tant qu’acteur. Je respecte vraiment ce métier.”

“Je vais rentrer au Hall of Fame du WWE en avril. C’est bizarre. Je me sens toujours mal quand je dis ça. Je n’ai pas besoin d’éloges, je n’ai pas besoin d’un sceau d’approbation. Vraiment, savoir que je divertis tous ces gens à travers le monde, c’est ça qui compte pour moi aujourd'hui.”

Plein écran
© AP
Plein écran
© AP