La réalisatrice Susanna Nicchiarelli recherche des centaines de figurants pour son film “Miss Marx”

Vous avez toujours rêvé de jouer dans un film et d’apparaître sur grand écran ? Alors voilà une occasion à ne pas manquer ! La réalisatrice Susanna Nicchiarelli va en effet prendre ses quartiers à Liège, Spa et Verviers dès ce mercredi, pour son film “Miss Marx”. À cette occasion, elle cherche plusieurs figurants. 

Plein écran
Eleanor Marx et son père Karl Marx. © D.R.

“Miss Marx” est le quatrième film de l’actrice, réalisatrice et productrice italienne Susanna Nicchiarelli. L’histoire suivra la vie d’Eleanor Marx, qui n’est autre que la fille cadette du théoricien communiste allemand Karl Marx, dans ses combats sociaux hérités de son célèbre père, et ses revendications féministes. Une vie à laquelle elle a coupé court en mars 1898, à l’âge de 43 ans, après avoir découvert que son mari malade, Edward Aveling, l’avait trahie en se mariant un an plus tôt avec l’actrice Eva Frye. C’est l’actrice britannique Romola Garai qui incarnera Eleanor, tandis que Karina Fernandez jouera le rôle de la militante pacifiste sud-africaine Olive Shreiner. Pour ce film très engagé, un budget de quelque 4,5 millions d’euros a été dégagé.

Si les scènes en intérieur ont été filmées à la fameuse Cinecitta de Rome, en novembre dernier, ce sont les villes de Liège, Spa et Verviers qui ont été choisies pour les scènes en extérieur. Les tournages débuteront ce mercredi 4 décembre dans le centre de Liège, et devraient s’achever aux environs du 20 décembre. Ce n’est pas la première fois que Susanna Nicchiarelli choisi la région, puisque son dernier film intitulé “Nico 1988", qui a été primé à la Mostra de Venise en 2017, a été tourné en partie chez nous.  

Plein écran
La réalisatrice italienne a été récompensée pour son film "Nico 1988". © Photo News

Le film, qui devrait sortir début 2021, sera tourné en anglais. Pour cette coproduction avec la société Vivo, Tarentula et Wallimage, la réalisatrice italienne a reçu le soutien d’Eurimage, VOO BeTV et du tax shelter. 

Des barbus, des pêcheurs, des enfants, des prostituées

L’agence Casting7 est à la recherche d’une centaine d’hommes et de femmes correspondant aux critères de l’époque pour faire de la figuration et incarner, notamment, des ouvriers, des bourgeois, des syndicalistes, des enfants et des prostituées gravitant autour d’Eleanor Marx. Pas de couleurs de cheveux extravagantes, longueur appropriée, pas de tatouages visibles, etc. Chaque journée de tournage est défrayée 50€ et il faut également prévoir un essayage défrayé 20€. Ceux que l’aventure tente doivent s’inscrire via le site de casting7 et postuler aux annonces auxquelles ils correspondent.

Retrouvez ici toute l’actualité de la région liégeoise.

  1. Comment ces dix dernières années ont révolutionné le cinéma

    Comment ces dix dernières années ont révolution­né le cinéma

    Avant, lorsque l’on voulait voir un film, il suffisait d’aller au cinéma. On y voyait pendant une heure et demi des acteurs jouer leur texte, selon une mise en scène méticuleusement construite. Désormais, il est possible que le décor soit entièrement composé à l’ordinateur, peut-être même aussi les acteurs. Et surtout, le dernier film hollywoodien à gros budget est disponible sur la télé de notre salon.