Plein écran
© YouTube

La sortie de “Wonder Woman 1984" repoussée

Le calendrier des sorties cinéma ne cesse d’être bouleversé par la pandémie de coronavirus.

“Wonder Woman 1984" aura dû sortir en juin mais le film a été reporté au 14 août aux Etats-Unis. La réalisatrice Patty Jenkins a expliqué sur Twitter avoir réalisé son film “pour le grand écran”. “Et je crois au pouvoir du cinéma.” “En ces temps difficiles, où les propriétaires de salles de cinéma se débattent comme tant d’autres, nous sommes heureux de reporter notre film au 14 août 2020 aux USA, dans une salle près de chez vous, et nous prions pour que des temps meilleurs soient accordés à tous d’ici là.”

C’est la seconde fois que “Wonder Woman 1984" est reporté. Il aura dû sortir à la fin de l’année 2019. Gal Gadot, actrice principale, a réagi et s’est dit “impatiente” de voir le film sortir dans les salles obscures. “J’espère que tout le monde est en sécurité”.

“Wonder Woman 1984" s’ajoute à la longue liste des films repoussés à cause du coronavirus: le dernier opus de James Bond, “Mulan”, “Peter Rabbit II”, “A quiet place”, “Fast & Furious 9" ont tous été reportés. “Top Gun Maverick” prévu en juillet n’a pas encore été officiellement reporté. 

  1. Et si le film “Contagion” décrivait notre réalité?

    Et si le film “Contagion” décrivait notre réalité?

    Le film “Contagion”, réalisé par Steven Soderbergh et sorti en 2011, avait-il prévu l’épidémie de coronavirus? Le film raconte la propagation déroutante d’un virus qui se transmet via des surfaces touchées par les patients malades. Les responsables de la santé tentent désespérément d’identifier et de contenir la maladie. Le monde vire à l’anarchie. Et enfin, un vaccin est proposé pour arrêter la propagation. Si le film semble si proche de la réalité, c’est parce que Scott Z. Burns, le scénariste, a consulté des représentants de l’Organisation Mondiale de la Santé au sujet des tenants et des aboutissants des maladies infectieuses tandis que Kate Winslet a travaillé en collaboration avec le Centers of Disease Control and Prevention aux États-Unis pour interpréter son rôle d’épidémiologiste au mieux. Alors, si “Contagion” dit vrai, à quoi doit-on s'attendre?