L’affiche du 74e Festival de Cannes dévoilée.
Plein écran
L’affiche du 74e Festival de Cannes dévoilée. © EPA

L’affiche du 74e Festival de Cannes dévoilée

Après avoir mis à l'honneur Agnès Varda pour l'affiche de son édition 2019, le Festival de Cannes a choisi d'honorer l'Américain Spike Lee, président du jury de la 74e édition, ont annoncé jeudi les organisateurs.

  1. Scarlett Johansson attaque Disney en justice: “Une plainte particulièrement triste et affligeante”

    Scarlett Johansson attaque Disney en justice: “Une plainte particuliè­re­ment triste et affligean­te”

    Scarlett Johansson a porté plainte contre Disney. Elle estime que Disney a rompu leur contrat en diffusant le film de super-héros “Black Widow” sur son service de streaming Disney+. Le film est sorti simultanément au cinéma et en streaming. Ce qui ne fait pas les affaires de Scarlett puisqu’elle a accepté que son salaire soit, en grande partie, basée sur les recettes du film.
  1. La Belgique à l’honneur: la joie de Joachim Lafosse sur les marches de Cannes
    7sur7 à Cannes

    La Belgique à l’honneur: la joie de Joachim Lafosse sur les marches de Cannes

    Ce n’est pas la première fois de Joachim Lafosse au Festival de Cannes. “L’économie du couple” avait été sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs en 2016 et quelques années plus tôt, “À perdre la raison” figurait dans la sélection “Un certain regard”. Emilie Dequenne avait été récompensée pour son jeu d’actrice. “Les intranquilles” est le premier film du réalisateur belge en lice pour la Palme d’Or.
  2. Blessure de l’acteur principal, Juliette Binoche manque de se noyer: le film maudit de Leos Carax
    7sur7 à Cannes

    Blessure de l’acteur principal, Juliette Binoche manque de se noyer: le film maudit de Leos Carax

    Leos Carax, se son vrai nom Alexandre Oscar Dupont, fait l’ouverture du Festival de Cannes ce soir avec “Annette”. Le dernier passage du réalisateur sur la Croisette remonte à 2012 avec “Holy Motors”. Dans sa (courte) filmographie, c’est surtout le film “Les amants du Pont Neuf” et son tournage chaotique qui a marqué les esprits. Retour sur les multiples rebondissements qui ont émaillé la production de ce qui aurait dû être “un petit film en noir et blanc tourné en Super 8". L’histoire est celle d’un SDF et d’une femme qui perd peu à peu la vue.