Le pire du tapis rouge des Oscars

Blac Chyna ressemblait à une poupée effrayante, il y avait trop de fleurs et trop de petit noeud sur la tenue de Sandra Oh, Billy Porter voulait absolument ressembler à la statuette des Oscars tandis que le costume Chanel allait à Billie Eilish comme un coup de poing dans l’oeil. Voici le pire du tapis rouge des Oscars.

Blac Chyna
Plein écran
Blac Chyna © EPA
Blac Chyna
Plein écran
Blac Chyna © AFP
Blac Chyna
Plein écran
Blac Chyna © EPA
La chanteuse Aurora
Plein écran
La chanteuse Aurora © AFP
Aurora
Plein écran
Aurora © EPA
Billy Porter
Plein écran
Billy Porter © REUTERS
Billy Porter
Plein écran
Billy Porter © REUTERS
Billy Porter
Plein écran
Billy Porter © Photo News
Billie Eilish
Plein écran
Billie Eilish © EPA
Billie Eilish
Plein écran
Billie Eilish © AP
Billie Eilish
Plein écran
Billie Eilish © AP
Sandra Oh
Plein écran
Sandra Oh © AFP
Sandra Oh
Plein écran
Sandra Oh © Richard Shotwell/Invision/AP
Sandra Oh
Plein écran
Sandra Oh © AFP
  1. Et si le film “Contagion” décrivait notre réalité?

    Et si le film “Contagion” décrivait notre réalité?

    Le film “Contagion”, réalisé par Steven Soderbergh et sorti en 2011, avait-il prévu l’épidémie de coronavirus? Le film raconte la propagation déroutante d’un virus qui se transmet via des surfaces touchées par les patients malades. Les responsables de la santé tentent désespérément d’identifier et de contenir la maladie. Le monde vire à l’anarchie. Et enfin, un vaccin est proposé pour arrêter la propagation. Si le film semble si proche de la réalité, c’est parce que Scott Z. Burns, le scénariste, a consulté des représentants de l’Organisation Mondiale de la Santé au sujet des tenants et des aboutissants des maladies infectieuses tandis que Kate Winslet a travaillé en collaboration avec le Centers of Disease Control and Prevention aux États-Unis pour interpréter son rôle d’épidémiologiste au mieux. Alors, si “Contagion” dit vrai, à quoi doit-on s'attendre?