Plein écran
© DR

Le portrait d’un homme dégoûtant, oppressant mais “pas complètement indéfendable”

7sur7 à HollywoodCharlize Theron avait une certaine aversion pour le personnage de Megyn Kelly qu’elle interprète dans le film “Scandale”. Elle admettait, lorsque nous l’avons rencontrée à Los Angeles, qu’elle avait eu du mal à la jouer

Mais alors comment joue-t-on un homme accusé de harcèlement sexuel? Un homme tombé en disgrâce à cause de son comportement dégoûtant et oppressant? John Lithgow joue Roger Ailes dans “Scandale”. Le patron de Fox News a été poussé à la démission pour avoir harcelé ses employées pendant des années. Leurs carrières étaient menacées si elles ne cédaient pas à ses avances. C'était un peu avant l’affaire Harvey Weinstein et le début du mouvement MeToo aux Etats-Unis.

La journaliste Gretchen Carlson fut la première à briser l’omerta. C’est la première fois qu’une femme osait s’attaquer à un homme aussi puissant dans la sphère publique. Megyn Kelly, l’une des journalistes vedettes de Fox News, a mis du temps à parler. Elle entretenait une relation compliquée avec son patron. Il la harcelait mais elle l’aimait bien et elle continuait à grimper les échelons. 

Elle a fini par confirmer les propos de Gretchen Carlson. Portées par ces deux femmes connues dans le milieu du journalisme, les langues se sont déliées. 23 femmes ont témoigné contre lui et Roger Ailes est tombé de son piédestal. C’était en juillet 2016. Roger Ailes est mort en mai 2017, à l’âge de 77 ans.

Plein écran
John Lithgow dans le rôle de Roger Ailes. © DR

Comment fait-on pour jouer le “méchant”? Celui que tout le monde finit par détester? John Lithgow a tenté de nous donner un semblant de réponse: “Je ne trouvais pas Roger Ailes complètement indéfendable. J’en savais beaucoup sur Roger, et la plupart des choses que je savais étaient des choses négatives. J’ai eu une idée quand je préparais le rôle: j’ai traqué un vieil ami à moi qui travaillait avec Roger dans les années 1970. Il avait une trentaine d’années à l’époque. Il venait de commencer son travail comme consultant politique dans les médias.”

“Quand j’ai rencontré Steven, il était contrarié par la façon dont Roger était traité dans l’histoire. Il ne se faisait pas d’illusion à propos des choses que Roger avait faites. Mais il se souvenait de lui comme d’un grand associé, un homme avec un grand sens de l’humour. Il n’avait pas beaucoup d’empathie pour les gens mais Steven aimait des choses chez Roger. C’était important de savoir que ce n’était pas un monstre parce que Roger Ailes est mort il y a deux ans. Ce qu’il laisse est en quelque sorte scellé. Ça ne changera plus.”

John Lithgow estime que tout a été fait dans “Scandale” pour raconter l’histoire de chacun de la façon aussi complète possible. “Il n’y avait pas de pression de raconter l’histoire d’un certain point de vue. Le film est du côté de ces femmes courageuses qui ont osé parler. Le film raconte aussi l’histoire de Megyn Kelly qui a mis très longtemps à se décider à parler. Je défendrais le film simplement en disant que la vie est compliquée. Rien n’est d’une seule couleur.”

Plein écran
© AFP
  1. Les fans de Johnny Depp réclament qu’Amber Heard perde son rôle dans “Aquaman”

    Les fans de Johnny Depp réclament qu’Amber Heard perde son rôle dans “Aqua­man”

    Les fans de Johnny Depp sont furieux. Après la récente publication d’une conversation téléphonique entre l’acteur et son ex Amber Heard, dans laquelle celle-ci admet avoir été violente, nombreux d’entre eux souhaitent défendre leur idole coûte que coûte. Ils exigent que l’actrice perde son rôle dans le nouveau film “Aquaman” et son contrat avec la marque L’Oréal, dont elle est l'égérie.
  2. Donald Trump critique les Oscars et tacle Brad Pitt
    Play

    Donald Trump critique les Oscars et tacle Brad Pitt

    Donald Trump a critiqué les Oscars jeudi. Il regrette que le film “Parasite” ait remporté l’Oscar ultime, celui du meilleur film. “Vous avez vu à quel point les Oscars étaient mauvais, cette année? Le gagnant est un film de Corée du Sud. Qu’est-ce que c’est que ça?”, a-t-il dit devant une foule acquise à sa cause à Colorado Springs. “Nous avons assez de problèmes avec la Corée du Sud dans le commerce et en plus, ils leur donnent l’Oscar du meilleur film de l’année? C’était bien? Je ne sais pas!”