Plein écran
A gauche, Edward Furlong et Arnold Schwarzenegger dans Terminator. A droite, Edward Furlong récemment. © RV/Reporters

Le retour d’Edward Furlong dans Terminator divise

C’est James Cameron, producteur du nouvel opus de Terminator, qui l’a annoncé en personne à l’occasion du Comic Con de San Diego: vingt-huitans après, Edward Furlong endossera à nouveau le rôle de John Connor dans “Terminator Dark Fate” annoncé comme la suite officielle de Terminator 2. S’il réjouit sans aucun doute les fans, le retour de Furlong a cependant été accueilli de manière mitigée en raison des accusations de violences conjugales qui pèsent contre l’acteur.

“C’est important de ne pas passer sous silence le passif de violence conjugale présumée d’Edward Furlong simplement parce qu’il revient dans un rôle que tout le monde adore. Il y a des conséquences pour les victimes de violences qui pourraient y réfléchir à deux fois avant de demander de l’aide si elles voient quelqu’un obtenir gloire et popularité sans être tenu pour responsable de ses actes par ses fans et ses paires, a indiqué Jacquie Marroquin, du programme “California Partnership to End Domestic Violence”, au Hollywood Reporter.

Après avoir connu le feu des projecteurs lors de la sortie de Terminator en 1991, la carrière d’Edward Furlong avait connu un coup de frein au début des années 2000.

Entre octobre 2012 et mai 2013, Furlong avait été arrêté à plusieurs reprises pour suspicion de violence domestique à l’encontre de sa petite amie de l’époque. Celle-ci avait même obtenu une injonction d’éloignement contre lui. En mars 2013, il a été condamné à 180 jours de prison après avoir violé cette injonction.

L’acteur a de nouveau été arrêté en mai 2013 pour avoir agressé sa petite amie. Il a été condamné à cinq ans de probation, à une cure de désintoxication pour toxicomanie et à une thérapie.

Ni l’acteur, ni la société de production Skydance Media, ni Paramount n’ont souhaité commenter la polémique pour l’instant.

Comme le montre un premier extrait, Arnold Schwarzenegger sera bien entendu au casting mais aussi Linda Hamilton alias Sarah Connor.

Si James Cameron endosse le rôle de scénariste et producteur, c’est Tim Miller qui sera à la réalisation. Le film sortira en novembre aux Etats-Unis.

  1. Détenue droguée, servante écarlate et strip-teaseuse: “Ce n’était pas mon rêve”
    7sur7 à Hollywood

    Détenue droguée, servante écarlate et strip-teaseuse: “Ce n’était pas mon rêve”

    Madeline Brewer nous appelle depuis le jardin de la maison de ses parents, dans le New Jersey. C’est là qu’elle a grandi. Elle s’accorde quelques jours de repos après la promotion intense de “Queens” au Festival de Toronto. Elle joue Dawn, une strip-teaseuse qui rejoint le gang de Ramona (Jennifer Lopez) juste avant la chute. Si son nom ne vous dit rien, son visage vous est sûrement familier.