Plein écran
Julia Roberts et Cynthia Erivo © Photo News

Le rôle absurde que Julia Roberts a bien fait de ne jamais jouer

Un peu plus tôt ce mois-ci, Gregory Allen Howard, scénariste du film “Harriet” sur la vie d’Harriet Tubman, a expliqué que le patron d’un grand studio de cinéma avait suggéré d’engager Julia Roberts pour le rôle principal. Une absurdité sans nom puisque Harriet Tubman est une femme noire qui a milité toute sa vie en faveur de l’abolition de l’escalavage afro-américain et que le film retraçait ses accomplissements.

“Heureusement, il y avait une personne noire qui assistait à cette réunion, il y a 25 ans, qui lui a rappelé qu’Harriet Tubman était noire. Le patron a répondu: C’était il y a si longtemps. Personne ne le saura.”

Plein écran
Harriet Tubman © AP

Dans une interview reprise par People, Viola Davis, 54 ans, a confié que Julia Roberts dans le rôle d’Harriet Tubman, ça aurait été tout simplement “ridicule”. “Je comprends que l’industrie cinématographique ne pense qu’au commerce et à l’argent mais c’est ridicule.”

Viola Davis a expliqué regretter qu’on “ne questionne jamais les gens qui n’ont pas été invités à la fête, on questionne ceux qui organisent la fête. Comment se fait-il que ces gens ne disposent pas de suffisamment d’informations et ne considèrent pas qu’il est important de choisir une femme noire pour jouer Harriet Tubman?”

Le rôle de “Harriet” a finalement été tenu par l’actrice noire britannique Cynthia Erivo.

Plein écran
© AP
  1. Comment ces dix dernières années ont révolutionné le cinéma

    Comment ces dix dernières années ont révolution­né le cinéma

    Avant, lorsque l’on voulait voir un film, il suffisait d’aller au cinéma. On y voyait pendant une heure et demi des acteurs jouer leur texte, selon une mise en scène méticuleusement construite. Désormais, il est possible que le décor soit entièrement composé à l’ordinateur, peut-être même aussi les acteurs. Et surtout, le dernier film hollywoodien à gros budget est disponible sur la télé de notre salon.