French singers Joey Starr (L) and Kool Shen (R) from the French band NTM perform on stage during the 31st Eurockeennes rock music festival in Belfort, eastern France, on July 4, 2019. (Photo by SEBASTIEN BOZON / AFP)
Plein écran
French singers Joey Starr (L) and Kool Shen (R) from the French band NTM perform on stage during the 31st Eurockeennes rock music festival in Belfort, eastern France, on July 4, 2019. (Photo by SEBASTIEN BOZON / AFP) © AFP

Les acteurs du biopic sur NTM sont connus

Un biopic retraçant les premières années du groupe NTM “jusqu’à leur premier zénith” est prévu. Il sera signé Audrey Estrougo et le tournage commencera l’année prochaine. Les deux acteurs qui incarneront JoeyStarr et Kool Shen sont connus. 

  1. L’acteur Lucas Bravo répond à ceux qui critiquent la série “Emily in Paris”

    L’acteur Lucas Bravo répond à ceux qui critiquent la série “Emily in Paris”

    Le 2 octobre dernier, Netflix a dévoilé sa nouvelle série “Emily in Paris”. Mais dès sa sortie, elle a fait l’objet de nombreuses critiques. Les téléspectateurs lui reprochent surtout de véhiculer des clichés et d’idéaliser la vie parisienne. Face à la déception des internautes, l’acteur Lucas Bravo, alias le beau Gabriel dans la série, a décidé de prendre la parole dans les colonnes du Cosmopolitan UK.
  2. “Douche froide” pour la culture bruxelloise

    “Douche froide” pour la culture bruxelloi­se

    La fermeture de l'ensemble des lieux culturels bruxellois annoncée samedi par le ministre-président Rudi Vervoort (PS), à l'issue de la réunion de la cellule de crise, font l'effet d'une "douche froide" et suscitent l'incompréhension au cinéma Palace, affirme son directeur général Eric Franssen. Une mesure d'autant plus difficiles à accepter que l'institution se dirige vers une période où elle fait traditionnellement de gros chiffres.
  3. Après “Connasse” et “Plan coeur”, elle s’attaque aux parents d’élèves: “C’est un petit concentré de société très jouissif”
    Interview

    Après “Connasse” et “Plan coeur”, elle s’attaque aux parents d’élèves: “C’est un petit concentré de société très jouissif”

    Il fallait oser et elle l’a fait: Noémie Saglio a envoyé Camille Cottin dire exactement ce qu’il ne fallait pas à la personne qui ne devait pas l’entendre dans les endroits les moins appropriés du monde. C’était en 2013 et ça s’appelait “Connasse”. “Je ne suis pas certaine qu’on pourrait encore faire ça de nos jours”, dit la réalisatrice. C'était en tout cas original et délicieusement choquant. Quand on a vu la bande-annonce de “Plan Coeur” pour la première fois, on était plus dubitatif: on craignait le pire. Un binge-watching plus tard, le jour de la diffusion de la série sur Netflix, on s’est rappelé que seuls les imbéciles ne changeaient jamais d’avis. Heureusement pour nous. Et puis, on a vu l’affiche de “Parents d’élèves”, qui annonçait une énième comédie française lourdingue. Mais forts de notre a-priori idiot passé, on y est allés quand même. À nouveau, bonne surprise: “Parents d’élèves”, au cinéma aujourd’hui, est vraiment drôle, s’amuse des clichés sans enfoncer des portes ouvertes et fait souffler un agréable vent de fraîcheur dans le monde des comédies romantiques.