Les deux Belges qui cartonnent à Hollywood: “Will Smith voulait voir si on avait des c...”

7sur7 à HollywoodC’est une success-story belge. Les réalisateurs anversois Adil El Arbi et Bilall Fallah signent le nouveau volet de “Bad Boys”, qui sort dans les cinémas belges aujourd’hui. Le film avec Will Smith et Martin Lawrence a été lancé le week-end passé aux États-Unis. Les deux Belges avaient la pression: si les chiffres du week-end d’ouverture n’étaient pas bons, leur carrière à Hollywood s’arrêterait aussi vite qu’elle a commencé.

  1. “Quand Gérard Depardieu arrive sur un plateau, tout le monde se tait”
    Interview

    “Quand Gérard Depardieu arrive sur un plateau, tout le monde se tait”

    Lors du 60e anniversaire de sa sœur, la seule pour laquelle il a encore de l’estime, Bernard, ancien combattant de la guerre d’Algérie et alcoolique notoire, a une altercation raciste avec un invité. L’incident fait remonter toute la douleur des 28 mois qu’il a passés en Algérie et n’a jamais pu oublier. “Des hommes” du réalisateur belge Lucas Belvaux, estampillé du label Festival de Cannes, était présenté hier au Brussels International Film Festival. Dans le rôle principal, homme blessé et perpétuellement en colère, Gérard Depardieu, est à sa place. Sa présence dans le film était “une évidence” pour Lucas Belvaux. Rencontre.