Plein écran
© DR

"Les Gardiens de la Galaxie", ces super-héros rigolos

VideoLe film est déjà le carton de l'été 2014. Est-ce que le nouveau Marvel vaut le coup? Assurément!

Les "Gardiens de la galaxie" est déjà le gros carton de l'été. Distribué par Disney, qui a racheté Marvel Entertainment en 2009 pour plus de 4 milliards de dollars (3 milliards d'euros), le film a déjà récolté 94 millions de dollars (70 millions d'euros) pour son week-end de sortie aux Etats-Unis début août. Les recettes mondiales s'élevaient lundi à 180 millions de dollars (135 millions d'euros) pour un coût de production estimé par la presse spécialisée à 170 millions de dollars (127 millions d'euros). Une suite est déjà annoncée pour 2017.

Plein écran
© DR

Le film raconte l'histoire de Peter Quill, humain aux super-pouvoirs, qui affronte le pire méchant de la galaxie avec une bande de quatre camarades de fortune rencontrés en prison: un raton laveur malin et nerveux, un arbre qui ne sait dire que son prénom, une tueuse à la peau verte (décidément, après avoir été bleue dans "Avatar", Zoe Saldana en voit de toutes les couleurs) et un musclor qui ne comprend pas le second degré et qui est prêt à tout pour venger sa famille. Cette équipe de bras cassés va tout tenter pour sauver le monde et, au passage, se lier d'amitié, à leur plus grande surprise.

Est-ce que ces "Gardiens de la galaxie" valent le coup? Assurément, oui! Sans être fan absolue des films de science-fiction, on a ri avec ces super-héros éclectiques, jamais avares d'une bonne réplique. C'est gai, tout à fait distrayant, léger et pas prise de tête sans être idiot. C'est du Marvel donc visuellement, ça assure également. Le contrat est rempli.

Plein écran
© DR
Plein écran
© DR
  1. Rencontre avec l’acteur qui fait l’unanimité: “J’ai dû réapprendre à mal jouer”
    7sur7 à Hollywood

    Rencontre avec l’acteur qui fait l’unanimité: “J’ai dû réapprend­re à mal jouer”

    Est-il possible que quelqu’un puisse ne pas aimer Will Smith? Depuis la fin des années 80 et la mythique série “Le Prince de Bel Air”, l’acteur de 51 ans (depuis le 25 septembre) bénéficie d’un capital sympathie sans précédent. Drôle, charismatique, bankable, sincère, papa cool, mari attentionné, Will Smith semble n’avoir aucun défaut et a le don de transformer n’importe quelle personne normalement constituée en groupie hystérique. On a encore pu le constater lors de la première de “Gemini Man” à Los Angeles ou de la présentation du film à la presse chez YouTube. Will Smith a un autre don: celui de sauver un film. Sa présence à l’écran suffit généralement à justifier le prix d’une place de cinéma. Heureusement pour “Gemini Man” qui, malgré une prouesse technologique incroyable, n’est pas le chef-d’œuvre espéré. Rencontre.