"La Fracture".
Plein écran
"La Fracture". © DR

L’interminable nuit aux urgences que personne n'a envie de passer

Une femme envoie des SMS d'insultes à une autre, qui ronfle à ses côtés. Elles sont sur le point de se séparer et la première, Raf, ne comprend pas comment la seconde, Julie, peut aussi bien dormir avec tout ce qui se joue entre elles. Le réveil est évidemment maussade. Julie (Marina Foïs) et Raf (Valeria Bruni-Tedeschi) s’engueulent, une fois de plus, et alors qu’elle essaie de rattraper son amour qui s’enfuit, Raf glisse et se casse le coude. Une fracture plus qu’ennuyante pour la dessinatrice qui ne va plus pouvoir travailler. Aux urgences, elles rencontrent Yann (Pio Marmaï), camionneur gilet jaune survolté, blessé à la jambe par une grenade lancée par la police lors de la manifestation. La nuit est longue, les soignants sont en sous-effectif, tout le monde est à cran, la tension monte.

  1. Rentabiliser vos épargnes? Voici comment vous pouvez commencer à investir dans les dividendes
    Economie

    Rentabili­ser vos épargnes? Voici comment vous pouvez commencer à investir dans les dividendes

    Maintenant que les taux d’épargne sont bas en permanence, les investissements dans les actions ou fonds qui paient un dividende (élevé), deviennent de plus en plus populaires. Si les résultats d’entreprise sont favorables, les investisseurs perçoivent de l’argent sur base annuelle via ce dividende, sans devoir vendre leurs actions. Il y a 2 options pour investir dans des actions et des fonds d’investissement qui paient des dividendes: le rendement élevé des dividendes et la forte croissance des dividendes. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la différence.
  2. “Désolée, je n’ai pas pu résister”, la fessée de l’actrice Karin Viard à une journaliste ne passe pas

    “Désolée, je n’ai pas pu résister”, la fessée de l’actrice Karin Viard à une journalis­te ne passe pas

    Lors du Festival du film francophone d’Angoulême, l’actrice française Karin Viard a eu un geste particulièrement déplacé envers une journaliste qui couvrait l’événement. Elle lui aurait tout bonnement donné une fessée alors qu’elle montait les marches devant elle. Un journaliste du quotidien Charente Libre a assisté à cette scène et la raconte dans les colonnes de son média.