Photo News
Plein écran
© Photo News

Marion Cotillard en cycliste devant les photographes de Cannes: un premier look vraiment inattendu

7sur7 à CannesMarion Cotillard n’est jamais la dernière pour se faire remarquer au Festival de Cannes. L’actrice française est toujours là où on ne l’attend pas quand il s'agit de mode. Elle ose toutes les audaces. Elle a compris que pour marquer les esprits, il ne faut pas se contenter d’être jolie, il faut aussi sortir du lot. 

  1. Le bilan de Cannes: les photos de celles qui en ont trop montré sur le tapis rouge

    Le bilan de Cannes: les photos de celles qui en ont trop montré sur le tapis rouge

    Le tapis rouge du Festival de Cannes est une très belle vitrine. Une robe fendue, extravagante ou sexy et c’est l’assurance de faire la Une des journaux du monde entier. Certaines en profitent. D'autres en dévoilent trop de façon malencontreuse. L'édition 2021 a été plutôt calme au niveau des “oups” de red carpet. Mais on a épinglé quelques petits incidents de garde-robe, délibérés ou non.
  2. Leïla Bekhti, la fille qui parlait avec les yeux
    Interview à Cannes

    Leïla Bekhti, la fille qui parlait avec les yeux

    C’est la bonne surprise de fin de Festival: Joachim Lafosse, réalisateur belge sélectionné pour la première fois en compétition, est venu nous cueillir avec “Les intranquilles”, un film qui parle de bipolarité. C’est un sujet très spécifique et à la fois incroyablement universel. “Les intranquilles" est un film d'amour qui interroge: comment on fait pour aimer l’autre quand il ne remplit plus sa part du contrat? Quand il va mal? Comment faire pour ne pas s’enfoncer avec lui, pour l’aider tout en continuant sa vie? Peut-on encore se projeter dans l’avenir? À l'affiche, Leïla Bekhti et Damien Bonnard sont époustouflants. L'un comme l’autre peuvent prétendre à un prix d'interprétation. Joachim Lafosse a un don pour magnifier ses acteurs. Ce n’est pas Emilie Dequenne, récompensée pour “À perdre la raison” en 2012, qui dira le contraire.