Après Broadway, "In The Heights" débarque au cinéma.
Plein écran
Après Broadway, "In The Heights" débarque au cinéma. © Macall Polay

Peu importe d'où l'on vient, on a le droit de rêver en grand: “In The Heights” le shoot de bonne humeur dont on avait besoin cet été

À l’origine, “In The Heights” est une comédie musicale écrite par Lin-Manuel Miranda et Quiara Hudes. Elle a fait ses débuts en 2005 dans le Connecticut avant de connaître un succès retentissant à Broadway. Après plus de 1180 représentations, une tournée mondiale a été organisée: “In The Heights” a traversé les États-Unis, a été jouée aux Philippines, en Angleterre, au Japon ou encore en Australie. “In The Heights” poursuit son aventure: c’est désormais un film, à voir au cinéma dès aujourd'hui. Son titre en français: “D’où l'on vient”. En bref: c’est de la bonne humeur et du soleil en perfusion.

  1. Valérie Lemercier en très grande forme pour la montée des marches du film “Aline”

    Valérie Lemercier en très grande forme pour la montée des marches du film “Aline”

    Valérie Lemercier a eu le temps de désespérer: “Aline”, son film inspiré de la vie de Céline Dion, aurait dû sortir au cinéma il y a un an déjà. La pandémie n’a eu de cesse de reculer sa sortie. Sa patience a été récompensée: le Festival de Cannes l’a invitée à le présenter hors compétition. Ce soir, sur les marches, Valérie Lemercier, qui avait acheté sa robe pour le tapis rouge en février, bien avant de savoir qu’elle sera réellement conviée sur la Croisette, n’a pas caché sa joie de pouvoir, enfin, montrer ce film sur lequel elle a travaillé trois ans.
  2. La vie de Céline Dion selon Valérie Lemercier: on a enfin vu “Aline” et l’attente valait le coup
    7sur7 à Cannes

    La vie de Céline Dion selon Valérie Lemercier: on a enfin vu “Aline” et l’attente valait le coup

    La vie de Céline Dion est exceptionnelle et pourtant, personne n’avait encore eu l’idée de lui consacrer un film. C’est désormais chose faite. Valérie Lemercier transforme Céline en Aline et propose une fiction inspirée de son incroyable destin. Le film, qui aurait dû sortir il y a un an mais qui n’a eu de cesse d’être reporté à cause de la pandémie, a été sélectionné hors compétition au Festival de Cannes. Valérie Lemercier a confié n’être là “que pour la joie”. Et Dieu que c’est bon.