Plein écran
© EPA

Rencontre avec l’acteur qui fait l’unanimité: “J’ai dû réapprendre à mal jouer”

7sur7 à HollywoodEst-il possible que quelqu’un puisse ne pas aimer Will Smith? Depuis la fin des années 80 et la mythique série “Le Prince de Bel Air”, l’acteur de 51 ans (depuis le 25 septembre) bénéficie d’un capital sympathie sans précédent. Drôle, charismatique, bankable, sincère, papa cool, mari attentionné, Will Smith semble n’avoir aucun défaut et a le don de transformer n’importe quelle personne normalement constituée en groupie hystérique. On a encore pu le constater lors de la première de “Gemini Man” à Los Angeles ou de la présentation du film à la presse chez YouTube. Will Smith a un autre don: celui de sauver un film. Sa présence à l’écran suffit généralement à justifier le prix d’une place de cinéma. Heureusement pour “Gemini Man” qui, malgré une prouesse technologique incroyable, n’est pas le chef-d’œuvre espéré. Rencontre.

  1. En tournage en Belgique, Yann Moix a laissé un mauvais souvenir: “Il ne faut plus prononcer son nom ici”

    En tournage en Belgique, Yann Moix a laissé un mauvais souvenir: “Il ne faut plus prononcer son nom ici”

    Cinéman n’a pas laissé un souvenir impérissable aux critiques ni aux 400.000 spectateurs qui sont allés voir en salle la comédie emmenée par Franck Dubosc. Tourné en partie en Belgique en 2007, le film n’est pas plus plébiscité par les équipes techniques qui ont accueilli Yann Moix et ses acteurs. La faute à l'attitude du réalisateur et à “son manque de professionnalisme”, confie un membre du staff à BFMTV, plus d’une décennie plus tard.