EPA
Plein écran
© EPA

Rencontre avec l’acteur qui fait l’unanimité: “J’ai dû réapprendre à mal jouer”

7sur7 à HollywoodEst-il possible que quelqu’un puisse ne pas aimer Will Smith? Depuis la fin des années 80 et la mythique série “Le Prince de Bel Air”, l’acteur de 51 ans (depuis le 25 septembre) bénéficie d’un capital sympathie sans précédent. Drôle, charismatique, bankable, sincère, papa cool, mari attentionné, Will Smith semble n’avoir aucun défaut et a le don de transformer n’importe quelle personne normalement constituée en groupie hystérique. On a encore pu le constater lors de la première de “Gemini Man” à Los Angeles ou de la présentation du film à la presse chez YouTube. Will Smith a un autre don: celui de sauver un film. Sa présence à l’écran suffit généralement à justifier le prix d’une place de cinéma. Heureusement pour “Gemini Man” qui, malgré une prouesse technologique incroyable, n’est pas le chef-d’œuvre espéré. Rencontre.

  1. La Belgique peut espérer briller sur la Croisette avec une sélection noire-jaune-rouge
    mise à jour

    La Belgique peut espérer briller sur la Croisette avec une sélection noi­re-jau­ne-rou­ge

    Avec trois films belges et des coproductions en sélection officielle, la Belgique peut, cette année encore, espérer briller lors du Festival de Cannes. À l’instar de ce qu’avaient fait lors de la dernière édition César Diaz, qui avait remporté la Caméra d’or pour “Nuestras Madres”, et les frères Dardenne, à qui “Le Jeune Ahmed” avait valu le Prix de la mise en scène. Il s’agit d’un “cru exceptionnel pour la Fédération Wallonie-Bruxelles”, a réagi Wallonie Bruxelles Images.
  2. Deux réalisateurs belgo-marocains collaborent avec Warner et DC pour le film “Batgirl”

    Deux réalisa­teurs bel­go-marocains collabo­rent avec Warner et DC pour le film “Batgirl”

    Les succès s’enchaînent pour le duo de réalisateurs belgo-marocains Adil El Arbi (32 ans) et Bilall Fallah (35 ans). Les deux hommes collaborent actuellement avec Warner Bros et DC pour la réalisation du film d’action “Batgirl”. “Adil et Bilall ont une énergie débordante qui est très contagieuse. Ils sont les cinéastes parfaits pour ce projet”, a déclaré la productrice Kristin Burr.