Plein écran
© RV

Si vous aimez Keanu Reeves, vous allez aimer le 21 mai 2020

Hasard du calendrier ou pouvoir occulte de la Matrice? Keanu Reeves sera de retour dans les très attendues suites de "Matrix" et de "John Wick" qui sortiront le même jour sur les écrans aux Etats-Unis, le 21 mai 2021, que les fans ont déjà baptisé "Keanu Day".

"Matrix 4", avec sa science-fiction infusée de kung-fu, est distribué par les studios Warner Bros tandis que le quatrième chapitre des aventures du tueur à gages "John Wick" est produit par leur concurrent Lionsgate. Rien n'indique à première vue que cette double date de sortie soit délibérée et un changement reste toujours possible, en raison d'un retard lié au tournage ou d'un calcul marketing.

Mais les fans du héros de "Point Break" n'ont pas attendu pour exulter sur les réseaux sociaux, beaucoup proposant de faire du 21 mai un jour férié officiellement dédié à Keanu Reeves.

A 55 ans, l'acteur canadien a connu un regain de popularité ces dernières années, un phénomène baptisé "Keanuaissance" notamment alimenté par sa présence dans des jeux vidéo auxquels il prête sa voix et parfois son image, comme "Cyberpunk 2077".

Keanu Reeves est également apprécié pour son style simple et terre-à-terre, loin des paillettes d'Hollywood, même si ses faits et gestes sont suivis de près par les médias en tous genres.

A ce jour, la trilogie ("Matrix" en 1999, "Matrix Reloaded" et "Matrix Revolutions" en 2003) a récolté au total plus de 1,6 milliard de dollars dans les salles du monde entier. Mêlant philosophie, métaphysique et scènes d'action, la trilogie met en scène un groupe de rebelles qui combattent des intelligences artificielles ayant emprisonné les humains dans la Matrice, univers de réalité virtuelle simulant le monde extérieur.

On ignore comment le quatrième volet de "Matrix", dont le titre n'a pas encore été dévoilé, va s'articuler par rapport aux trois premiers.

  1. Les images époustouflantes du making of du film "1917"
    Play

    Les images époustou­flan­tes du making of du film "1917"

    Avec son film “1917", Sam Mendes immerge le public dans la Première guerre mondiale. Pour plonger le spectateur au coeur de l’action, le réalisateur britannique a eu recours au plan séquence. Les actions sont tournées en temps réel, sans effet de montage et sans coupe. Cette technique cinématographique impose à l’équipe de tournage une mise en scène extrêmement précise et préparée. Des images époustouflantes des coulisses d’une de ces nombreuses séquences folles fait sensation sur la toile.