Leonardo DiCaprio à la première britannique de “Once Upon a Time... in Hollywood”.
Plein écran
Leonardo DiCaprio à la première britannique de “Once Upon a Time... in Hollywood”. © Photo News

“Tout le monde le veut” mais il ne la ramène pas: nous avons rencontré la seule vraie star d’Hollywood

7sur7 à HollywoodLe terme prête à sourire mais on peut difficilement trouver mieux pour définir la position que Leonardo DiCaprio occupe dans l’industrie du cinéma: selon le Hollywood Reporter, Leo est “la licorne d’Hollywood”. Comprenez: “Il est capable d’engendrer des centaines de millions de dollars sans porter de cape de super-héros, d’agiter un sabre laser ou même d’avoir un agent.” Leonardo DiCaprio a fait de son nom sa propre marque. Son nom à l'affiche est un gage de qualité. Si “Once Upon a Time...” est le meilleur démarrage de la carrière de Tarantino aux Etats-Unis, la présence de Leo n’y est pas étrangère. C’est un ovni qui, si vous analysez ses interviews d’hier et d’aujourd’hui, ne dit rien de lui ou si peu.

  1. La comédie qui va vous donner envie d'éteindre votre téléphone pour toujours

    La comédie qui va vous donner envie d'éteindre votre téléphone pour toujours

    Dans son jardin, Christine (Corinne Masiero) explique à Marie (Blanche Gardin, dont le style de jeu fait penser à celui de Marina Foïs), sa voisine, que la bière qu’elles boivent, elle l’a faite elle-même. “J’ai une machine à bière. Pour le pain, j’ai une machine à pain. Pour le tarama, j’ai une machine à tarama. J’arrête de surconsommer.” Le film “Effacer l’historique” de Benoit Delépine et Gustave Kervern sort aujourd'hui et met le doigt sur les contradictions permanentes du monde moderne et l’absurdité de notre quotidien. C’est une comédie aux accents tragiques: on savait déjà que la technologie nous isolait les uns des autres, mais le rappel, quand il est aussi juste, est douloureux.