Plein écran
© photo_news

Un Magritte pour "Ni juge ni soumise", "Nos batailles" meilleur film

UpdateLes Magritte du cinéma ont été remis ce samedi soir au cour d'une cérémonie au ton irrévérencieux grâce au maître de cérémonie, le drôle et grinçant Alex Vizorek qui n'a manqué d'égratigner personne. Côté récompenses, on notera le triomphe de "Nos batailles" (cinq prix), "Girl" (cinq prix) et "Ni juge ni soumise" (meilleur documentaire), mais aussi le très beau palmarès de "Laissez bronzer les cadavres".

  1. “Quand j’ai fait Miss Tequila et que j’ai vu mon père rentrer dans le bar, je ne me suis pas dit qu’il devait être fier de moi”
    Interview

    “Quand j’ai fait Miss Tequila et que j’ai vu mon père rentrer dans le bar, je ne me suis pas dit qu’il devait être fier de moi”

    La période étant ce qu’elle est, c’est par téléphone qu’on discute avec Virginie Efira, à l’affiche du formidable dernier film d’Albert Dupontel “Adieu les cons” (lisez notre critique ici). En France, entre le couvre-feu imposé suite à la propagation du coronavirus et l’attentat terroriste dans une école, la période est plus anxiogène que jamais. Et ce n’est pas parce qu’on est connu, qu’on évite la chape de plomb sur les épaules. “L’insouciance n’est pas facile à trouver. Elle est même impossible à trouver”, admet Virginie lorsqu’on lui demande comment elle va. “Aujourd’hui, je me disais que ça allait mieux. J’ai trouvé une playlist qui me fait partir ailleurs, c’est un subterfuge pour aujourd’hui mais est-ce que ça marchera encore cette après-midi? Ces derniers jours, c’était compliqué. Il y a une accumulation de peurs dont il est difficile de s’extirper. Il reste de l’espoir et de la beauté dans ce monde bien sûr mais la conjugaison des peurs, entre le virus, l’effondrement de la terre, le terrorisme, on ne vit clairement pas dans une comédie musicale américaine. Donc on sauve des matinées en écoutant de la musique, comme aujourd’hui.”
  2. Luc Hennart: "Anne Gruwez a été complètement instrumentalisée"
    Video

    Luc Hennart: "Anne Gruwez a été complète­ment instrumen­ta­lisée"

    Sur les ondes de La Première ce mardi matin, Luc Hennart est revenu sur l'ordre qu'il a donné à Anne Gruwez de ne plus s'exprimer sur le documentaire "Ni juge, ni soumise." La juge d'instruction ne pourra pas non plus se rendre à la cérémonie des Magritte du cinéma, alors que le film est nommé dans la catégorie "Meilleur documentaire." "A un moment, elle a perdu la maîtrise", déclare le président du tribunal de première instance de Bruxelles à propos de sa collègue.
  3. Maïwenn défend Polanski, tacle Adèle Haenel et jure: “Le regard bestial d'un homme, je prends ça comme un compliment”

    Maïwenn défend Polanski, tacle Adèle Haenel et jure: “Le regard bestial d'un homme, je prends ça comme un compliment”

    Dans une interview accordée au magazine Paris Match, la réalisatrice Maïwenn, qui sort le film “ADN” la semaine prochaine, tacle les féministes et elle n’y va pas avec le dos de la cuillère. “C’est fou ce qu’elles peuvent dire comme conneries, ces derniers temps”, déclare celle qui s’est mariée à l’âge de 16 ans avec Luc Besson, qui affichait 15 ans de plus au compteur. “Ce sont des femmes qui n’aiment pas les hommes, c’est clair, et qui sont à l’origine de dommages collatéraux très graves. Moi, je suis pour dire aux hommes à quel point on les aime. Il faut arrêter de dire que ce sont tous des pervers!”
  4. Yolande Moreau: "J'ai toujours eu un sentiment d'usurpation, d'illégitimité"
    INTERVIEW

    Yolande Moreau: "J'ai toujours eu un sentiment d'usurpati­on, d'illégiti­mité"

    La comédienne belge est nommée aux Magritte du cinéma dans la catégorie meilleure actrice pour son rôle dans le film "I feel good", de Gustave Kervern et Benoît Delépine, dans lequel elle interprète Monique, directrice d'un centre Emmaüs, aux côtés de Jean Dujardin. Avant la cérémonie, Yolande Moreau revient avec nous sur ce film mais aussi sur son parcours. Elle évoque également son enfance et nous parle de ses projets. Rencontre.
  5. Pourquoi Alex Vizorek a accepté ce job très délicat
    Interview

    Pourquoi Alex Vizorek a accepté ce job très délicat

    Alex Vizorek a beau avoir été adopté par les Français, il n'oublie pas pour autant d'où il vient. L'humoriste assurera la présentation des Magritte du cinéma ce samedi 2 février depuis le Square (et sur La Deux). Un job connu pour être casse-gueule. James Franco et Anne Hathaway étaient gênants à la présentation des Oscars, Laurent Lafitte a dû longtemps regretter d'avoir accepté de jouer le maître de cérémonie au Festival de Cannes... Cette année d'ailleurs, les Oscars n'ont toujours aucun présentateur connu à ce jour, après la défection de Kevin Hart pour un vieux tweet homophobe ressorti des profondeurs de Twitter.