Plein écran
© getty

Une actrice dénonce Woody Allen

Une actrice française furax d'avoir été éjectée du dernier Woody Allen a décidé de balancer sur le réalisateur américain.

Plein écran
© reuters

Audrey Fleurot était aux anges quand elle a appris qu'elle avait été choisie pour figurer dans le film "Midnight in Paris" de Woody Allen. Oui mais voilà, l'actrice française aura rapidement déchanté en voyant le film... elle n'y figurait pas.

Woody Allen l'a coupée au montage et selon elle, c'est intolérable de faire ça sans prévenir les principaux concernés. Mais pour la star en herbe, cela n'a rien de très étonnant vu ce qu'elle a constaté pendant le tournage.

Pour Audrey Fleurot, Woody Allen n'a rien du réalisateur sympa que tout le monde pense connaître. "Sur le plateau, c'était étrange", confie-t-elle à Télérama. "Je suis allée dire bonjour à Woody Allen, il a fait un bond de deux mètres en arrière comme si je l'avais violé".

Et l'actrice de confier son ressentiment contre le célèbre réalisateur. "Il ne vous parle jamais directement. Il passe par le premier réalisateur, même s'il est juste à côté de vous", confie-t-elle très déçue. "Bref, tout ça pour quoi? J'ai été coupée au montage! C'est prestigieux sur le CV mais tous mes potes pensent que je suis mythomane maintenant". (CB)

  1. Détenue droguée, servante écarlate et strip-teaseuse: “Ce n’était pas mon rêve”
    7sur7 à Hollywood

    Détenue droguée, servante écarlate et strip-teaseuse: “Ce n’était pas mon rêve”

    Madeline Brewer nous appelle depuis le jardin de la maison de ses parents, dans le New Jersey. C’est là qu’elle a grandi. Elle s’accorde quelques jours de repos après la promotion intense de “Queens” au Festival de Toronto. Elle joue Dawn, une strip-teaseuse qui rejoint le gang de Ramona (Jennifer Lopez) juste avant la chute. Si son nom ne vous dit rien, son visage vous est sûrement familier.
  2. Lady Gaga remporte le prix de “la meilleure bande originale” au Festival du film de Gand

    Lady Gaga remporte le prix de “la meilleure bande originale” au Festival du film de Gand

    Lady Gaga a remporté le prix de la "meilleure bande originale" lors de la 46e édition du Festival du film de Gand, ont annoncé vendredi les organisateurs. La chanteuse américaine a été primée pour son titre "Shallow", issu du film "A star is born". Le compositeur Nicholas Britell, américain également, et la violoncelliste islandaise Hildur Guðnadóttir ont, eux, été couronnés aux World Soundtrack Awards du festival gantois.