Le cinéma Le Brady fermé à Paris (archive d’illustration)
Plein écran
Le cinéma Le Brady fermé à Paris (archive d’illustration) © AFP

Une période “stérile” et “néfaste” pour les artistes: “Ce temps imposé est un temps empoisonné”

Pour le cinéaste, écrivain et metteur en scène français Christophe Honoré, cette période d’enfermement ne stimule en rien l’élan artistique. Au contraire. “Pour moi, ce n’est pas du tout un moment d’écriture ou de poussée créatrice”, a-t-il confié au journal Le Monde, non sans briser quelques idées reçues sur l’image romantique d’une communauté durement frappée par la crise du coronavirus.

  1. Parce qu’elle ne veut pas d’enfant, son mari remplace sa pilule par des sucrettes: gros malaise

    Parce qu’elle ne veut pas d’enfant, son mari remplace sa pilule par des sucrettes: gros malaise

    Claire Girard (Marina Foïs) est une pianiste de renom. Elle n’aime pas les mondanités, elle laisse son mari Frédéric (Jonathan Cohen) parler à sa place. Frédéric organise toute sa vie: il sait comment et quand la détendre, il booke ses prestations, il lui prépare même sa pilule contraceptive qu’elle prend chaque jour comme un bon petit soldat. Claire n’a jamais envisagé d’avoir un enfant: sa vie aux quatre coins du monde n’offre ni place ni stabilité à un bébé. Mais à 40 ans, Frédéric a une révélation: il veut fonder une famille. Connaissant le point de vue de sa femme sur la question, il décide de remplacer sa pilule par des sucrettes. Arrive ce qu’il espère: Claire tombe enceinte...